Lorsque le temps de garde indique « à boire », ça ne veut pas nécessairement dire immédiatement ! Mais plutôt que ce n’est pas un vin qui risque de s’améliorer beaucoup, et qu’il peut commencer à perdre de son charme plus rapidement. Tous les vins d’un millésime récent, s’ils sont conservés dans les bonnes conditions bien sûr, peuvent se garder des mois, voire une année.

Véronique Rivest
Véronique Rivest Sommelière, collaboratrice invitée

Pour le plaisir

Le plus récent arrivage de ce vin semble encore plus réussi que le précédent. Assemblage de chenin et de sauvignon blanc de Touraine, avec de la marsanne du Rhône – d’où l’appellation Vin de France –, il est aussi non millésimé. Élaboré dans un esprit nature, c’est un vin sans prétention autre que celle de procurer du plaisir. Et qu’est-ce qu’il y réussit ! Un très joli nez ouvre le bal, fin, floral, avec des arômes de pêche, d’abricot, de poire et d’amande. La bouche est ronde, juteuse et caressante, avec des notes d’herbes et d’agrumes qui contribuent à sa fraîcheur. Sec, léger, simple mais drôlement bien ficelé et savoureux, ce vin est parfait pour l’apéro, ou pour accompagner des fritures de poisson ou de légumes, une guédille au homard ou aux crevettes.

Les Tètes Tète Blanche Vin de France, 18,50 $ (14019790), 12,5 %, bio
Garde : à boire

Consultez la fiche de la SAQ

Fascinant terroir

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Domaine Bru-Baché Jurançon Sec 2019

Autant le vin précédent est passe-partout et rassembleur, autant celui-ci est singulier. Issu d’un petit vignoble de 11 hectares niché au pied des Pyrénées, cultivé avec grand soin, il est élaboré avec le cépage local gros manseng. Sa couleur surprend de prime abord, assez profonde, avec des nuances dorées. Le nez est aromatique, riche, mûr, confit, avec des notes de poire, de Poire William, d’abricot, d’amande, une pointe de miel et de fleurs séchées. Sec, avec une certaine ampleur, mais aussi beaucoup de fraîcheur, de légers amers qui apportent du relief et une impression minérale qui s’étire en finale. Il évolue beaucoup dans le temps et mérite un passage en carafe. Un véritable vin de terroir dont on pourrait passer des heures à discuter. Filet de porc aux abricots, porc et pêche grillés, poulet ou risotto aux chanterelles, tomme de brebis.

Domaine Bru-Baché Jurançon Sec 2019, 23,35 $ (14555234), 13 %, bio
Garde : de 3 à 5 ans

Consultez la fiche de la SAQ

Charmeur et gourmand

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Domaine Sérol Éclat de Granite Côte Roannaise 2020

La côte Roannaise est située juste à l’ouest du Beaujolais. Petite appellation aux abords de la Loire, elle donne son nom à des vins rouges et rosés issus exclusivement du gamay, cultivé sur ses terroirs granitiques. Et quelle belle expression dans ce vin ! Un très joli nez charme d’emblée, frais, fruité et floral. La bouche suit, fraîche et tendue, avec beaucoup d’éclat fruité aux notes de cerise et de petits fruits rouges. Quelques notes herbacées et florales, ainsi que de légers tanins très fins, apportent de la complexité et du relief. À servir légèrement rafraîchi à l’apéro, ou à table avec des charcuteries, un poulet rôti, un sandwich au smoked meat ou aux légumes grillés.

Domaine Sérol Éclat de Granite Côte Roannaise 2020, 23,35 $ (14185000), 12,5 %, bio
Garde : de 1 à 3 ans

Consultez la fiche de la SAQ