Le printemps n’est pas officiellement arrivé, mais les températures douces des derniers jours nous en offrent un avant-goût. Pour préparer son arrivée, on chasse les vins lourds et on débouche des cuvées fruitées pour assouvir notre soif de chaleur et de soleil !

Karyne Duplessis Piché Karyne Duplessis Piché
Spécialiste en vin, collaboratrice invitée

Rouge pour temps doux

Ce rouge d’Afrique du Sud est vendu dans une bouteille transparente. Cette caractéristique peut paraître anodine, pourtant, elle donne un indice sur le vin qu’elle contient : un rouge léger à boire rapidement. Pourquoi ? Parce que les bouteilles vertes protègent mieux le vin des rayons ultraviolets, en particulier, les tannins des rouges. Cet assemblage de syrah, de grenache et de mourvèdre n’est pas fait pour vieillir en cave. C’est tant mieux, car la bouteille est parfaite pour accompagner le premier apéro sur la terrasse et les grillades pas compliquées. Ses parfums de fruits rouges, de tabac et de fumée remplissent le verre. En bouche, l’attaque croquante et juteuse est suivie de tannins souples.

Fable Mountain Vineyards The Raptor Post Red Coastal Region 2018, 18 $ (14128401), 13 %

> Consultez la fiche de la SAQ

Boire local

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Les Vents d’Ange Marie-Rose 2020

Au vignoble Les Vents d’Ange, à Saint-Eustache, la vendange 2020 a été à l’image de la dernière année : difficile. « L’hiver est arrivé trop vite, résume Catherine Lauzon. La vigne n’a pas eu le temps de se préparer et on a eu une petite récolte. » Sur les 20 000 bouteilles de rosé prévues, le domaine en a produit seulement 13 000. Il y en a peu, mais quel bon rosé ! Élaboré avec le cépage Pionnier, un hybride peu répandu au Québec, son bouquet est rempli d’arômes de fraise, de framboise, de bleuet, et de parfums de lilas. L’attaque croquante crée un contraste satisfaisant avec la finale plus gourmande. Servi avec un tartare de saumon et des fraises, c’est le bonheur !

Les Vents d’Ange Marie-Rose 2020, 13 $ (12123657), 12,5 %

> Consultez la fiche de la SAQ

Un pur délice à moins de 15 $

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Enologica del Oleana Calabuig Valencia 2019

C’est bien connu, le tempranillo est le cépage rouge le plus planté d’Espagne. Lequel arrive en deuxième place ? Un raisin beaucoup moins connu, le bobal. Cultivé dans le sud-est du pays, il possède du corps et de la puissance à l’image de son nom, dérivé de l’expression « tête de bœuf ». Il est vrai que la couleur foncée de sa robe et son attaque robuste annoncent un vin solide. Pourtant, il se laisse apprivoiser et dévoile de délicieuses notes de poivre, de violette et de mûre qui persistent longtemps en bouche. Ne vous ruez pas tout de suite à la SAQ : les bouteilles n’arriveront sur les tablettes que dans quelques jours. Elles sont offertes en ligne dès maintenant.

Enologica del Oleana Calabuig Valencia 2019, 14,60 $ (14189932), 12,5 %, bio

> Consultez la fiche de la SAQ

Rêver de la mer

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Domaine Félines Jourdan Picpoul de Pinet 2019

Picpoul : retenez bien ce nom. Méprisé au cours des dernières décennies, ce cépage revient en force grâce à son acidité marquée et à la maturation tardive de ses raisins. Ces deux caractéristiques sont des atouts face aux changements climatiques. Et cette cuvée du sud de la France va vous charmer. Dès que ce vin est versé, ses parfums de lime, de pommes vertes et ses notes salines rappellent son terroir, situé tout près de l’étang de Thau, en bordure de la mer Méditerranée. Vif et rafraîchissant à l’attaque, le vin se prolonge dans une texture plus ronde et subtilement grasse qui apporte du corps et beaucoup de plaisir. Il sera idéal pour accompagner quelques huîtres et le crabe du Québec dans quelques semaines. Ou encore, on peut simplement le déguster seul à l’apéritif.

Domaine Félines Jourdan Picpoul de Pinet 2019, 18,20 $ (14173084), 13,5 %

> Consultez la fiche de la SAQ

Gin marin

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Distillerie des Marigots Récif

Les vacances se passeront sans doute encore au Québec, l’été prochain. Et si la Gaspésie figure dans votre itinéraire, voici un arrêt à ajouter : la distillerie des Marigots, à Caplan, dans la Baie-des-Chaleurs. Joseph St-Denis Boulanger et Laurie-Anne Cloutier ont quitté Montréal juste avant la pandémie pour démarrer leur entreprise en Gaspésie. Leur gin est offert en petites quantités et il se démarque par la complexité de ses arômes. Fleurs sauvages, épices du Québec et champignon – vous serez déstabilisés.

Distillerie des Marigots Récif, 49 $ (14592140), 43,7 %

> Consultez la fiche de la SAQ