Le nombre de vins à moins de 20 $ la bouteille a augmenté au cours des dernières années au Québec. Mais ils ne sont pas toujours à la hauteur. En voici cinq à acheter les yeux fermés pour respecter son budget sans faire de compromis sur la qualité.

Karyne Duplessis Piché Karyne Duplessis Piché
Spécialiste en vin, collaboratrice invitée

Blanc texturé

Les blancs avec beaucoup de nez, fruités et parfumés, sont à la mode. Certains manquent toutefois un peu de corps en bouche. Ce n’est pas le cas de ce vin de la Sicile. La cuvée Segreta réunit quatre variétés de raisin : le grecanico, le chardonnay, le viognier et le fiano. Ces deux derniers cépages lui confèrent des arômes de fleurs, de miel et d’ananas, tandis que le chardonnay et le grecanico ajoutent de la rondeur et même un peu de gras en fin de bouche. C’est un bon choix pour accompagner le poulet.

Planeta La Segreta Sicilia 2019, 15,60 $ (741264), 13 %.

> Consultez la fiche de la SAQ

L’Espagne autrement

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Vinos Valtuille Pago de Valdoneje Bierzo 2019

Des vignes presque centenaires, des raisins récoltés à la main, un vin exceptionnel et, surtout, un prix renversant : le domaine Vinos Valtuille déjoue les règles avec ce très beau rouge. Installée dans la région du Bierzo, dans le nord-ouest du pays, la famille Garcia Alba est tombée amoureuse de la tranquillité du village Valtuille de Abajo. Elle y fait du vin depuis une vingtaine d’années. Si la variété locale, le mencia, donne parfois des vins lourds et terreux, ce n’est pas le cas de ce vin fin et très complexe. On y décèle des notes de mûres, de bleuets et de poivre. Le vin est moyennement corsé et la finale fruitée persiste longtemps. Un des meilleurs Bierzo offerts au Québec.

Vinos Valtuille Pago de Valdoneje Bierzo 2019, 16,25 $ (14297562), 14 %.

> Consultez la fiche de la SAQ

Soir de pâtes

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Illuminati Ilico Montepulciano d’Abruzzo 2017

À une vingtaine de kilomètres de la mer Adriatique, dans la région italienne des Abruzzes, le domaine Dino Illuminati vinifie le montepulciano. Sa cuvée Ilico vendue à moins de 16 $ possède juste assez de corps et de mâche pour accompagner le spaghetti sauce bolognaise ou encore la pizza napolitaine. Dans le verre, ses parfums de romarin, de violette et de framboise vont voyager. L’attaque juteuse est bonifiée par des notes épicées et de beaux tannins. Magnifique !

Illuminati Ilico Montepulciano d’Abruzzo 2017, 15,90 $ (10858123), 13,5 %.

> Consultez la fiche de la SAQ

Remplir son verre de soleil

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Domaine de Sahari Beni M’Tir 2019

Qu’il soit végé ou non, le plat de couscous ira de pair avec ce vin marocain. Le maréchal français Lyautey avait décrit le Maroc comme « un pays froid où le soleil est chaud ». C’est exactement ce qu’on trouve dans cette bouteille. Élaboré près de Meknès, dans le nord du pays, l’assemblage de cabernet-sauvignon, de grenache, de syrah et de merlot remplit le verre de parfums de fruits noirs et d’épices douces. Une fois en bouche, l’équilibre est épatant : le vin n’est ni trop corsé ni trop fort en alcool et subtilement épicé. Il a séjourné plus de six mois en fûts de chêne, une rareté pour une bouteille de ce prix.

Domaine de Sahari Beni M’Tir 2019, 13,95 $ (717413), 13 %.

> Consultez la fiche de la SAQ

Idéal pour la fondue au fromage

PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA SAQ

Alois Lageder Pinot Bianco Sudtirol Alto Adige 2019

Aux portes de l’Autriche, dans le nord-est de l’Italie, les vins de la région de l’Alto Adige ont changé de couleur au cours des dernières décennies. Ses vignerons ont délaissé le rouge pour le blanc. Le domaine Alois Ladeger valorise le terroir situé aux pieds des Dolomites. Sa cuvée à base de pinot blanc en met plein la vue et le verre, avec ses parfums de poire, de pêche et sa touche cendrée. L’élevage sur lie ajoute une texture presque crémeuse en bouche qui complexifie l’attaque tonique. À défaut de skier dans les Alpes, ce blanc apportera une touche d’exotisme aux classiques d’après-ski.

Alois Lageder Pinot Bianco Sudtirol Alto Adige 2019, 19,80 $ (12057004), 12 %.

> Consultez la fiche de la SAQ

Pourquoi les vins pas chers contiennent plus de sucre ?

La plupart des vins vendus à moins de 15 $ ne sont pas secs. Pourquoi ? La réponse est simple : pour cacher les défauts du vin. L’œnologue français Pascal Chatonnet explique que dans le but de respecter les budgets de production faibles, les raisins sont souvent ramassés alors qu’ils n’ont pas atteint la maturité optimale. « On doit utiliser du sucre pour masquer les défauts en bouche au minimum ou encore d’autres types d’extraits pour épaissir artificiellement ces vins », dit-il. Autre constat, les vins vendus sous les 15 $ font rarement un élevage en fûts de chêne. Le coût élevé de cette étape de production et l’objectif de vente rapide imposent un élevage très court voire inexistant du vin.