Les consommateurs québécois pourront bientôt acheter du vin d’importation privée sur un nouveau site web. Après une décennie de négociation, la Société des alcools du Québec (SAQ) a finalement autorisé les importateurs à créer leur propre plateforme de commande pour vendre leurs produits.

Karyne Duplessis Piché Karyne Duplessis Piché
Spécialiste en vin, collaboratrice invitée

Dès le mois prochain, environ 500 vins d’importation privée seront mis en vente sur la nouvelle page importation-privee.com.

Alors que les commandes de vin des restaurateurs sont suspendues et que les entrepôts se remplissent, la société d’État a finalement acquiescé à cette demande de longue date du Regroupement des agences spécialisées dans la promotion des importations privées, des alcools et des vins (RASPIPAV).

Le vice-président aux communications, Pierre Birlichi, négocie depuis une dizaine d’années avec la SAQ pour faciliter l’achat des vins d’importation privée et les rendre accessibles aux consommateurs sur l’internet. Il se réjouit que le projet soit enfin sur les rails.

C’est un début. Il y aura des nouveautés, des arrivages limités, ce ne sera pas toujours les mêmes vins et si le site le permet, nous allons augmenter le nombre de produits.

Pierre Birlichi, vice-président aux communications du RASPIPAV

Car les importateurs de vins offrent plus de 10 000 produits au Québec. Ils sont toutefois gouvernés par des règles strictes qui freinent la promotion des produits. La nouvelle plateforme vise à faciliter les commandes auprès des consommateurs.

Une règle reste toutefois en vigueur malgré la mise en ligne du site : les consommateurs ne pourront acheter les vins d’importation privée à la bouteille. Ils devront acheter au moins une caisse, qui comprend tantôt 3, 6 ou 12 bouteilles. Les bouteilles seront commandées sur le site, puis récupérées dans une succursale de la SAQ ou livrées à domicile.

À l’unité pour les salons

La SAQ a cependant accordé une exception aux importateurs. Ils pourront vendre leurs vins d’importation privée à l’unité lors des salons du vin virtuels comme celui organisé par le RASPIPAV du 21 au 25 octobre, et la Grande dégustation de Montréal à compter du 26 octobre. Les vins seront vendus à l’unité dans le cadre de ces évènements.

https://www.importation-privee.com/