La SAQ a mis en place, au début du mois de juin, un nouveau logo pour identifier les produits embouteillés et préparés au Québec. L’image et la démarche sont inspirées de la marque « Origine Québec », que la société a instaurée en 2014.

Karyne Duplessis Piché Karyne Duplessis Piché
Spécialiste en vin, collaboratrice invitée

Or, cette nouvelle initiative a soulevé l’indignation des vignerons québécois et de nombreux consommateurs sur les réseaux sociaux lors de la fête nationale. Car à cette occasion, la société d’État a annoncé un rabais sur les « produits du Québec », qu’il s’agisse de vins québécois ou de vins californiens embouteillés ici.

« Quel dommage de voir la section “Produits du Québec” de la SAQ remplie de vins étrangers embouteillés ici, a écrit sur les réseaux sociaux le vigneron Matthieu Beauchemin, du Domaine du Nival. Sachant que la SAQ pourrait être un incroyable véhicule pour la promotion de l’industrie viticole québécoise. »

La SAQ défend cependant sa stratégie. « Plusieurs vins des États-Unis, de France ou d’ailleurs, qui sont embouteillés localement, contribuent à notre économie, a indiqué son porte-parole, Yann Langlais-Plante. Cet identifiant touche également les spiritueux, dont la fabrication diffère beaucoup d’une distillerie à une autre. »

Selon le dernier rapport annuel de la société d’État, les vins élaborés au Québec sont en hausse. Ils représentent 12 % des vins canadiens vendus à la SAQ.