On aime tous les bonnes affaires, et trouver un bon vin à petit prix, ça fait toujours plaisir. Oui, il y a des vins à 13 $ ou 14 $ tout à fait corrects, parfois même en bio, mais élaborés avec des levures sélectionnées, des adjuvants œnologiques ou d’autres pratiques qui souvent les rendent plus linéaires, plus monotones. Mais il y en a aussi beaucoup d’autres à 18 $ ou 20 $, pas non plus les plus complexes, mais qui, élaborés de façon beaucoup plus naturelle, offrent plus de vitalité, d’énergie, de relief. C’est toujours une question de moyens bien sûr, mais boire moins pour boire mieux est, à mon avis, une proposition judicieuse.

Véronique Rivest Véronique Rivest
Sommelière, collaboratrice invitée

Immense buvabilité

Un projet de quatre copains en Loire, qui font du vin le plus naturellement possible, à partir de différents cépages, terroirs et régions. Et c’est exactement ce qu’on a ici : un assemblage de chenin et de sauvignon blanc de Touraine, avec un peu de marsanne de la Vallée du Rhône. Un peu réduit à l’ouverture — passez-le en carafe vigoureusement —, il est sec, plutôt souple et très tonique. Sans prétention, mais drôlement bien ficelé, avec de délicates saveurs d’agrumes et de pêche, de légères aspérités qui ajoutent du relief et, surtout, une immense buvabilité. À savourer entre amis, sans se prendre la tête, à l’apéro, avec des fritures de poissons, de fruits de mer ou de légumes.

Domaine Les Tètes Tète Blanche Vin de France 2019, 18,20 $ (14019790), 13 %, bio.

Garde : à boire.

> Consultez la fiche de la SAQ

Cabernet franc polyvalent

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Nicolas Grosbois La Cuisine de ma Mère Chinon 2018

Nicolas Grosbois est un des quatre copains du domaine Les Tètes et il dirige aussi le domaine familial à Chinon. La Cuisine de ma Mère est une cuvée 100 % cabernet franc qui met de l’avant le caractère friand et fruité du cépage. Ça démarre avec un nez exubérant de framboise, rehaussé de plein de petits détails : cèdre, mine de crayon, terre noire, violette. Puis la bouche suit, hyper tonique, toute en fraîcheur, avec de l’éclat, de la gourmandise et des tanins modérés, juste assez fermes pour donner de la structure à l’ensemble. Une expression pure et enjouée du cabernet franc qui sera très polyvalente à table : charcuterie, poulet rôti, saucisses grillées, poivrons farcis, pizza.

Nicolas Grosbois La Cuisine de ma Mère Chinon 2018, 19,35 $ (12782441), 12,5 %, bio.

Garde : de 2 à 3 ans.

> Consultez la fiche de la SAQ

Frais, digeste et gourmand

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Jean-Claude Chanudet La Cuvée du Chat Vin de France 2019

Jean-Claude Chanudet (le chat, c’est lui) est un des vignerons les plus respectés dans le cercle des vins nature du Beaujolais. Provenant de vieilles vignes de gamay cultivées en bio (non certifié) et vinifié de façon très naturelle, cette cuvée charme de prime abord par son nez hyper fruité. La bouche est pimpante, pleine d’énergie et de vitalité, avec des saveurs de gadelles, de griottes, de pomme rouge, et une trame minérale qui s’étire en finale. Frais, digeste et gourmand, il offre une réelle impression d’authenticité et de transparence. Attention, facteur glouglou élevé ! Pour l’apéro avec un saucisson sec, ou avec tartare de bœuf, steak frites, salade aux foies de volaille, viandes blanches et légumes grillés aux herbes.

Jean-Claude Chanudet La Cuvée du Chat Vin de France 2019, 24,50 $ (13184224), 12,5 %.

Garde : de 2 à 3 ans.

> Consultez la fiche de la SAQ