(London) La police de London, en Ontario, a déposé une accusation criminelle contre un homme qui aurait jeté du gravier sur le chef libéral Justin Trudeau lors d’un arrêt de campagne électorale.

La Presse Canadienne

Selon la police, Shane Marshall, 25 ans, de St. Thomas, en Ontario, fait maintenant face à un chef d’agression armée à la suite de l’incident largement médiatisé survenu à la fête du Travail.

Plus tôt cette semaine, le Parti populaire du Canada a déclaré avoir démis de ses fonctions un homme du nom de Shane Marshall de son poste de président de l’association de circonscription d’Elgin-Middlesex-London, mais n’a pas immédiatement répondu à la demande de La Presse Canadienne sur la question de savoir si lui et l’homme actuellement accusé était le même.

La police allègue que le suspect a jeté du gravier sur Justin Trudeau alors qu’il montait à bord de son autobus de campagne vers 18 hà la suite d’un arrêt de campagne entaché par des manifestations contre les mesures sanitaires édictées par le gouvernement libéral.

Justin Trudeau n’a pas été blessé et les chefs des principaux partis fédéraux ont condamné le jet de pierres et les actions de manifestants qui ont suivi le chef libéral tout au long de la campagne.

Les libéraux ont refusé de commenter l’arrestation samedi.