Malgré la renaissance du Bloc québécois à travers le Québec, la métropole a choisi de conserver la couleur rouge du Parti libéral, hier soir.

Sara Champagne Sara Champagne
La Presse

Au moment d’écrire ces lignes, les candidats de Justin Trudeau étaient sur le point de déclarer victoire dans 16 des 18 circonscriptions de l’île de Montréal. Le chef a aisément été réélu dans sa circonscription de Papineau, avec 1242 voix d’avance.

> Consultez les résultats complets

Dans la circonscription d’Ahuntsic-Cartierville, Mélanie Joly a conservé son siège devant le candidat bloquiste André Parizeau, avec près de 2500 voix d’avance au moment d’écrire ces lignes. Au même moment, l’écologiste Steven Guilbeault, nouvellement arrivé au sein de l’équipe libérale, était en voie de se faire élire dans Laurier–Sainte-Marie, avec 42,5 % des votes.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Steven Guilbeault

Mario Beaulieu, député bloquiste sortant dans la circonscription de La Pointe-de-l’Île, est allé chercher une autre victoire avec près de 4000 voix d’avance sur son plus proche rival, Jonathan Plamondon, du Parti libéral.

Dans Rosemont–La Petite-Patrie, le néo-démocrate Alexandre Boulerice détenait une avance confortable, avec un peu plus de 40 % des votes, devant le candidat du Bloc, Claude André, et la candidate libérale, Geneviève Hinse. Une soirée difficile pour les candidats du Nouveau Parti démocratique (NPD) avec cette unique victoire à Montréal.

« Je me donne comme mandat d’aller chercher le maximum à la Chambre des communes pour les gens de Rosemont–La Petite-Patrie, mais aussi de Montréal et du Québec. […] J’aurais espéré avoir des collègues qui gagnent. Semble-t-il que ce n’est pas le cas ce soir », a déclaré Alexandre Boulerice à La Presse hier.

Dans Hochelaga, où des députés du Bloc ont été élus quatre fois avant que la circonscription passe aux mains du NPD en 2011, la candidate libérale Soraya Martinez Ferrada menait avec plus de 40 % des votes.

David Lametti, du Parti libéral, a été réélu dans LaSalle-Émard-Verdun. Même scénario dans Dorval-Lachine-LaSalle, où la candidate Anju Dhillon était en voie d’être largement réélue. Enfin, dans Mont-Royal, le candidat libéral et ancien maire de Côte Saint-Luc Anthony Housefather menait avec plus de 50 % des voix.

Tout comme lors des deux dernières élections, le Parti conservateur n’a pas réussi à obtenir de sièges dans la métropole.