Dans un nouvel effort pour limiter les risques d’ingérence étrangère, Élections Canada révèle pour la première fois la liste des pays où résident les Canadiens inscrits au Registre des électeurs internationaux. C’est que les règles ne sont plus les mêmes qu’en 2015, alors que tous les Canadiens à l’étranger pourront exercer leur droit de vote dans 35 jours.

Fanny Lévesque Fanny Lévesque
La Presse

Il y a quatre ans, seuls les Canadiens qui vivaient à l’extérieur du pays depuis moins de cinq ans pouvaient voter. Ce n’est plus le cas en 2019 avec l’entrée en vigueur de la Loi sur la modernisation des élections (C-76), qui permet désormais à tout expatrié canadien ayant la qualité d’électeur de voter, peu importe depuis quand il a quitté le pays.

« Disons que le changement de règles a apporté des questionnements », explique Nick Gamache, directeur par intérim des relations avec les médias chez Élections Canada. Notamment sur le risque potentiel – puisque le nombre d’électeurs à l’étranger sera plus grand – que des intérêts malveillants se livrent à des tentatives d’influence.

Nous savons où sont les Canadiens à l’étranger qui sont enregistrés, et nous savons dans quelle circonscription ils voteront. Alors, on pourra remarquer si, par exemple, un nombre anormal de votes de l’étranger sont destinés à une circonscription en particulier.

Nick Gamache

« Ça permettra de déceler une anomalie », poursuit-il.

FAIBLE MENACE

Mais la menace demeure relativement faible, estime l’organisme indépendant, puisque pour l’heure, 19 784 expatriés canadiens figurent sur la liste des électeurs inscrits, une proportion marginale des quelque 27 millions d’électeurs au pays.

Selon la compilation d’Élections Canada, c’est aux États-Unis, avec 8522 Canadiens inscrits, que la proportion d’expatriés inscrits est la plus grande. Le Royaume-Uni, l’Australie, Hong Kong et l’Allemagne complètent le top 5 des pays où se trouvent le plus de Canadiens inscrits au Registre des électeurs internationaux.

Il est cependant difficile pour Élections Canada de prédire avec précision combien d’électeurs canadiens à l'étranger pourraient s’inscrire au Registre pour se prévaloir de leur droit de vote en 2019 grâce au changement législatif. L’organisme fédéral indépendant prévoit néanmoins qu’environ 33 000 Canadiens pourraient figurer sur la liste finale.

Élections Canada publiera au moins une autre mise à jour d’ici au jour du scrutin et publiera le résultat final après les élections. En 2015, sur les 15 603 électeurs inscrits à l’étranger, 11 000 se sont prévalus de leur droit de vote.

En janvier dernier, alors que le projet de loi C-76 venait d’obtenir la sanction royale, la Cour suprême a tranché en faveur de deux Canadiens privés de leur droit de vote en 2011 parce qu’ils vivaient à l’étranger depuis plus de cinq ans.

L’ancien gouvernement conservateur de Stephen Harper avait décidé d’utiliser une loi datant de 1993 pour refuser le droit de vote aux citoyens canadiens ayant quitté le pays depuis plus de cinq ans – une règle que le gouvernement Trudeau avait promis d’abolir.

Le plus haut tribunal du pays avait jugé que la privation du droit de vote appliqué sous Harper était inconstitutionnelle.

Pour voter aux élections fédérales de 2019, un Canadien vivant à l’étranger doit s’inscrire au Registre des électeurs internationaux en fournissant une preuve de citoyenneté canadienne et présenter une demande en ligne auprès d’Élections Canada avant 18 h, le 15 octobre prochain.

La demande sera traitée et l’électeur recevra une trousse de vote par la poste. Le bulletin marqué doit être renvoyé à Élections Canada avant 18 h le 21 octobre, jour du scrutin fédéral. Le vote d’un électeur vivant à l’étranger compte dans la dernière circonscription où il vivait au Canada avant son départ.

En septembre 2019, on estime que 230 031 Canadiens – tous âges confondus – vivent à l’étranger, selon le registre d’Affaires mondiales Canada. Ce dernier registre est rempli sur une base volontaire.

Liste préliminaire des Canadiens à l’étranger inscrits

Pays – Nombre –   % du total

États-Unis 8522 43,08 %

Royaume-Uni 2097 10,60 %

Australie 866 4,38 %

Hong Kong 865 4,37 %

Allemagne 862 4,36 %

France 720 3,64 %

Canada* 670 3,39 %

Suisse 483 2,44 %

Pays-Bas 350 1,77 %

Japon 297 1,50 %

Total des 10 pays : 15 731 79,53 %

Autres pays : 4053 21,47 %

Grand total : 19 784 100 %

*Personnel diplomatique

Source : Élections Canada