(Ottawa) Les chambres de commerce des plus grandes villes du Canada vont publier, mercredi, une liste de souhaits pour la campagne électorale fédérale qui s’amorce, exhortant notamment les partis politiques à s’engager à rendre la recherche gouvernementale plus accessible aux entreprises et à mieux protéger la propriété intellectuelle.

La Presse canadienne

L’économie axée sur les données et la confidentialité numérique n’ont guère retenu l’attention lors des dernières élections.

Or, les préoccupations du public au sujet de certains risques dans le domaine sont plus présentes qu’il y a quatre ans.

Le Conseil canadien des villes mondiales, composé des chambres de commerce des huit plus grandes villes du pays, affirme qu’une nouvelle législation est nécessaire pour créer des conditions prévisibles pour les entreprises et pour mieux protéger les intérêts canadiens.

Les experts doutent toutefois qu’un parti s’engage suffisamment pour bien préparer le Canada à faire face à la concurrence dans cette nouvelle ère économique et pour protéger pleinement la vie privée des citoyens, puisque ce sont des sujets moins populaires.