Le Parti conservateur expulse de ses rangs une candidate de la Colombie-Britannique pour les propos homophobes qu’elle a tenus dans le passé.

Mélanie Marquis
Mélanie Marquis La Presse

« Heather Leung ne représente plus le Parti conservateur du Canada dans la circonscription de Burnaby North-Seymour », a indiqué le parti dans un communiqué, vendredi soir.

La décision tombe après que des reportages eurent mis en lumière des vidéos montrant la candidate formuler des propos offensants à l’endroit de la communauté LBGTQ2.


« Ces homosexuels [...] recrutent de plus en plus de gens dans leur camp. Ce n'est pas juste. Ce sont nos enfants. Ce ne sont pas leurs enfants », lance l'aspirante députée dans une vidéo de 2013 rendue publique hier sur le site du média local Burnabynow.

« La commission scolaire et les gens qui pilotent cette initiative creusent un profond et sombre trou pour la prochaine génération », regrette-t-elle – des propos remontant à l’époque où elle menait une fronde contre un programme visant à enrayer la discrimination contre les LGBTQ2.

Dans une autre vidéo déterrée jeudi par le Vancouver Sun, elle parle en faveur des thérapies de conversion – pratique consistant à changer l’orientation sexuelle ou l’identité de genre d’une personne – comme des moyens efficaces de se sortir d’un « mode de vie homosexuel pervers ».

« Il n'y a aucune tolérance au sein du Parti conservateur à l'égard de ce genre de commentaires offensants », a tranché le parti.

L’enjeu du mariage gai a plongé le Parti conservateur dans l’embarras après que les libéraux ont diffusé une vieille vidéo où le chef Andrew Scheer livre un discours en Chambre pour s’opposer au projet de loi décriminalisant ses unions. Il n’a jamais voulu s’en excuser jusqu’à présent.

Dans cette circonscription de la Colombie-Britannique, Mme Leung est notamment opposée au néo-démocrate Svend Robinson, premier député fédéral ouvertement gai, et à la verte Amita Kuttner, qui se présente comme non-binaire et pansexuelle.

Les deux avaient réclamé le congédiement de leur adversaire.

Lors du passage de La Presse dans la région, à la mi-septembre, le parti avait refusé de rendre Heather Leung disponible pour une entrevue, sous prétexte qu'elle ne maîtrisait pas assez bien l'anglais. Dans la vidéo, elle s'exprime pourtant dans la langue de Shakespeare avec aisance.

La date limite pour présenter des candidatures en vue de l'élection du 21 octobre prochain était le 30 septembre. Conséquemment les conservateurs ne pourront présenter de candidat dans cette circonscription où la lutte est très serrée.