Une invitée bien spéciale a surpris la foule mercredi pendant une soirée destinée à faire mousser la campagne de Jody Wilson-Raybould à Vancouver.

La Presse

La cheffe du Parti vert Elizabeth May s’est présentée sur scène pour soutenir Mme Wilson-Raybould, qui se présente pourtant comme indépendante.

« Je suis ici pour saluer le plus haut niveau de conduite éthique, le courage et l’intégrité » de Mme Wilson-Raybould, a dit Mme May au cours d’une allocution.

Plusieurs observateurs ont déduit que la présence de Mme May à cet événement constituait un appui formel à Jody Wilson-Raybould, et ce, même si le Parti vert lui oppose une candidate dans sa circonscription de Vancouver Granville.

La cheffe des verts a même fait valoir aux journalistes sur place que « les statuts du parti requièrent un nom sur tous les bulletins de vote » et que sa candidate locale, Louise Boutin, était au courant de son soutien à Mme Wilson-Raybould.

La relation qu’entretiennent les deux femmes n’est par ailleurs pas nouvelle, puisque Jody Wilson-Raybould avait assisté au mariage de Mme May en avril dernier.

La candidate indépendante Jane Philpott était également sur place mercredi soir. « Qu’est-ce qu’une personne seule peut accomplir à la Chambre des communes ? Regardez Elizabeth May ! », s’est-elle exclamée.

Toutes deux ex-ministres libérales, Mmes Philpott et Wilson-Raybould ont été expulsées du caucus en janvier dernier après avoir défié la position du premier ministre Justin Trudeau dans l’affaire SNC-Lavalin.

– D’après le Huffington Post