Au cours de cette période mondiale difficile, nous pouvons au moins nous réjouir d’une chose : dans quelques jours, ce sera le début du printemps. Au revoir grisaille hivernale, nous pourrons bientôt profiter de la chaleur et des arbres en fleurs. Les mesures sanitaires s’allègent, et nous renaissons en même temps que la nature, en retrouvant une vie un peu plus normale. Quel plaisir avez-vous hâte de redécouvrir? Quatre membres de notre salle de rédaction vous confient ce qu’ils sont contents ou impatients de faire.

Publié le 15 mars
LA PRESSE

Marissa Groguhé : retrouver la magie des spectacles

Ne plus pouvoir assister à des spectacles et aller à la rencontre des artistes pour partager ces moments avec nos lecteurs a laissé un grand vide aux journalistes culturels de La Presse. Heureusement, le monde des arts reprend vie. Mes collègues et moi pouvons recommencer à vous raconter à travers nos textes la magie des spectacles que nous offrent nos artistes locaux et ceux qui nous visitent. De la musique au théâtre, en passant par la danse, l’humour ou le cirque : l’art vivant est essentiel, et notre équipe a hâte de s’y replonger!

Raconter une prestation, c’est la faire vivre à ceux qui ne peuvent y être. C’est aussi susciter l’intérêt de ceux qui pourront y assister ensuite. C’est dépeindre en mots les sons, les images, les sensations si propres aux arts vivants. Le temps est enfin revenu de pouvoir vous raconter à nouveau ces expériences irremplaçables que sont les spectacles.

- Marissa Groguhé, journaliste section Arts

Marie Tison : Sortir de nouveau. Enfin.

Pendant la pandémie, pour vous parler d’escapades, nous nous sommes d’abord concentrés sur la région montréalaise, puis nous avons parcouru le Québec. Avec de petites virées timides en Ontario. Voilà le temps de redémarrer la machine, de sortir au-delà des frontières. J’irai d’abord chez le voisin d’en bas, aux États-Unis.

C’est excitant de consulter les nouvelles informations touristiques, de parler aux gens locaux pour établir le meilleur itinéraire possible (pour voir un tas de choses sans surcharger chaque heure de chaque journée), de chercher les meilleurs tarifs aériens. J’ai quand même une certaine nervosité, essentiellement liée à la logistique covidienne : où se faire tester avant le vol de retour vers Montréal? Les résultats arriveront-ils avant l’embarquement? Est-ce qu’il sera facile de remplir le formulaire ArriveCAN? Ce sont les préoccupations de tous les lecteurs qui s’aventurent hors des frontières. Nous serons là pour vous partager les réponses.

- Marie Tison, journaliste section Voyage

Ève Dumas et Iris Gagnon-Paradis : redécouvrir la joie d’être à table

Durant cette pandémie, nous avons, plus que jamais, réalisé l’importance d’un média comme La Presse pour accompagner les lecteurs et lectrices à la recherche d’un bon repas. Il n’y a rien de tel pour faire oublier, l’espace d’une soirée, le confinement et les mesures sanitaires. Nous avons créé une liste de bonnes adresses à emporter et mis en lumière chaque semaine de nouvelles initiatives gourmandes, mais nous avons aussi témoigné des nombreux défis vécus par l’industrie, puis été aux premières loges pour la (les) réouverture(s).

Souhaitons que celle-ci soit la bonne!

Les restaurants revivent enfin - pour de bon, on l’espère! - et avec eux les villes et les quartiers. Les clients sont enthousiastes et au rendez-vous, puis, de notre côté, nous sommes plus heureuses que jamais de continuer de vous accompagner dans vos choix et dans vos découvertes culinaires.

- Ève Dumas et Iris Gagnon-Paradis, journalistes section Gourmand