Source ID:ce527da4-9418-4848-aaa6-8f892daed130; App Source:alfamedia

Nelly et Simon - Mission Yéti: clins d'oeil et authenticité

Pierre Greco et Nancy Florence Savard, les deux principaux... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

Pierre Greco et Nancy Florence Savard, les deux principaux créateurs du film d'animation Nelly et Simon - Mission Yéti

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Film d'animation en 3D, Nelly et Simon - Mission Yéti a été créé avec un constant désir d'authenticité, soutiennent les deux principaux créateurs, Nancy Florence Savard et Pierre Greco. L'autre fil rouge du film, ce sont ces quelques clins d'oeil à des personnages qui ont marqué notre histoire depuis le début du XXe siècle. Tour d'horizon en six tableaux.

Simon Picard... (Photo fournie par Films Séville) - image 1.0

Agrandir

Simon Picard

Photo fournie par Films Séville

Nelly Maloye... (Photo fournie par Films Séville) - image 1.1

Agrandir

Nelly Maloye

Photo fournie par Films Séville

SIMON PICARD

(voix de Guillaume Lemay-Thivierge)

Nous sommes en 1956. Simon Picard est un jeune anthropologue qui convoite un poste de professeur à l'Université Laval. Pour ce faire, il doit faire la preuve, dans un délai de trois mois, que le yéti existe. Et pour ce faire, il doit partir pour l'Himalaya. « Son problème est qu'il est souvent davantage guidé par sa passion que par sa raison, ce qui le met dans le trouble », dit le coscénariste (avec André Morency) Pierre Greco. « L'hypothèse de Simon est que le yéti est un des chaînons manquants de l'évolution de l'homme, ajoute Nancy Florence Savard. Le nom de Picard est un clin d'oeil à la communauté autochtone de Wendake, située près de Québec. »

NELLY MALOYE

(voix de Sylvie Moreau)

Lorsqu'elle apprend qu'une expédition se prépare pour l'Himalaya, Nelly veut y participer, question de se faire un nom comme détective privée. « Elle est fonceuse et veut se faire un nom », dit Pierre Greco. Pour Nancy Florence Savard, coréalisatrice (avec M. Greco) et productrice, Nelly est avant-gardiste pour son époque. « Elle a un petit côté Katharine Hepburn, qui était très élégante, mais aussi très masculine dans sa façon de bouger, d'oser. Et aussi un côté Amelia Earhart [célèbre aviatrice]. Son caractère fort contraste avec celui de Simon, qui vit avec une peur paralysante. Cette peur disparaît quand il est bousculé et Nelly est là pour cela. »

TENSING

(voix de Rachid Badouri)

Évidemment, ce sherpa fait référence à Tensing Norgay, qui a accompagné Edmund Hillary dans sa conquête de l'Everest en mai 1953. Or, ici, ce Tensing a, foi de Pierre Greco, un « agenda caché ». « On ne peut pas dire c'est quoi, soutient M. Greco, qui craint de dévoiler un ressort du film. Mais chose certaine, Tensing répète ce que son père et son grand-père ont accompli avant lui. » Nancy Florence Savard le qualifie de « sage sarcastique ». « Alors que Nelly et Simon sont toujours sur le qui-vive, Tensing est d'un calme plat. Il est pince-sans-rire. Alors on s'y attache. Lorsque nous sommes allés au Népal, nous avons été impressionnés par le calme des Népalais. »

ÉDOUARD MARTINEAU

(voix de Stéphane Crête)

Dans l'histoire du Québec, un des bras droits de Maurice Duplessis s'appelait Gérald Martineau. Or, ici, Martineau incarne un peu le rôle du méchant, du manipulateur. Mais attention, dit Nancy Florence Savard, le film ne se veut pas manichéen. « Édouard se cherche une place dans la société et l'outil qu'il a trouvé est d'utiliser l'argent de sa famille [pour financer l'expédition]. Il se dit qu'une fois le yéti retrouvé, ce sera grâce à lui. En fait, si c'est le cas, ce sera grâce à son argent. »

JASMIN

(voix d'Alexandrine Warren)

On prononce son nom et Nancy Florence Savard rayonne. « Les gars [MM. Greco et Morency] voulaient toujours l'assassiner. C'est un mainate, un oiseau asiatique qui appartient à Simon. On a choisi cette espèce parce qu'il est un oiseau parleur. J'avais demandé d'avoir un animal dans le film, mais je voulais qu'il ait un rôle intéressant. Alors, Jasmin nous communique parfois des informations non dites ailleurs. Pour nos plus jeunes spectateurs, Jasmin est un personnage sympathique auquel ils pourront s'identifier. »

***

QUÉBEC

Les 15 premières minutes du film se déroulent à Québec, la nuit. « Et parce que c'est la nuit, les couleurs sont plus sombres, alors que ces couleurs sont plus éclatantes dans toute la portion de l'Himalaya », note Pierre Greco. « De plus, enchaîne Nancy Florence Savard, lorsqu'il est encore à Québec, Simon Picard est dans l'hypothèse, donc un peu dans la noirceur. Il croit que le yéti existe, mais il n'en a pas de preuves. » Encore ici, par respect pour les faits, les locaux de l'Université Laval sont situés dans le Vieux-Québec, comme c'était le cas en 1956. Les deux réalisateurs font aussi remarquer que Québec est une ville idéale pour le film noir. Bonne observation ! Rappelons-nous I Confess d'Alfred Hitchcock, sorti en... 1953.

***

L'HIMALAYA

Pour finir, parlons de l'Himalaya, terre du yéti... s'il existe. Ou non ? Pour le savoir, parce qu'on doit garder le secret, il faudra aller voir le film. Ce qu'on peut dire, par contre, c'est que sur place, la mission prendra une tournure écologique. Une référence au fait qu'en 2003, lors des festivités entourant le cinquantenaire de l'ascension de l'Everest par Edmund Hillary, ce dernier avait dénoncé le fait que cette montagne était en train de devenir un dépotoir. « Ce discours est important, car depuis, le gouvernement népalais a forcé les expéditions à rapporter tout ce qui est amené en haut et même à redescendre une partie de ce qui y traîne », dit Pierre Greco.

Nelly et Simon - Mission Yéti prendra l'affiche le 23 février.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1977421:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer