De jeunes Français d'à peine 12 ans pourront aller voir le drame érotique très attendu Fifty Shades of Grey (Cinquante nuances de Grey), la Commission de classification des oeuvres cinématographiques du pays ayant choisi de ne pas lui donner la cote «pour adultes».

ASSOCIATED PRESS

Le président de la commission, Jean-François Mary, estime que le film, qui met en vedette Jamie Dornan et Dakota Johnson, «n'est pas un film qui (...) peut choquer beaucoup de gens».

M. Mary considère que le film, qui contient des scènes de nudité et de sadomasochisme entre un entrepreneur et une jeune étudiante, est plutôt «une romance d'une sentimentalité excessive».

Le long métrage inspiré d'un roman à succès d'E.L. James a été coté «R» aux États-Unis pour ses scènes de nudité et les «comportements inhabituels» qui sont dépeints.

Au Canada, la classification varie selon les provinces. Le film est classé «16 ans» au Québec et «18A» (ce qui signifie qu'un moins de 18 ans doit être accompagné d'un adulte pour le voir) en Ontario, en Alberta, au Manitoba et en Colombie-Britannique.

En Grande-Bretagne, le film est réservé aux 18 ans et plus, tandis que la Malaisie l'a tout simplement interdit, le jugeant «trop sadique».