Le nouvel épisode des Hunger Games a démarré sa carrière en trombe dans les cinémas nord-américains avec 161,1 millions de dollars amassés ce week-end, l'un des plus gros démarrages de l'histoire d'Hollywood, selon les chiffres provisoires publiés par la Exhibitor Relations.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Hunger Games: The Catching Fire, deuxième volet de la série, met en scène la tournée qu'effectuent les vainqueurs de la 74e édition de ces jeux du cirque post-apocalyptiques.

À la deuxième place, Thor: The Dark World, deuxième opus de la saga mythologique de l'écurie Marvel où le dieu musculeux interprété par Chris Hemsworth vient remettre un peu d'ordre dans le cosmos, empoche 14,1 millions de dollars et 167,9 millions au total depuis sa sortie il y a trois semaines.

Le suit The Best Man Holiday, une comédie racontant les aventures amoureuses de l'écrivain Harper Stewart sur le point de publier un roman autobiographique. Le film rapporte 12,5 millions de dollars cette semaine (50,4 millions au total).

The Delivery Man arrive en quatrième position avec 8,2 millions de dollars. Dans cette nouveauté, Vince Vaughn incarne un homme qui a donné son sperme à plusieurs reprises et apprend qu'il est le père de plusieurs centaines d'enfants.

Le film d'animation Free Birds se classe cinquième. L'épopée de deux gallinacés bien décidés à sauver des tables américaines la fameuse dinde de Thanksgiving perd une place par rapport à la semaine dernière, mais amasse tout de même 5,3 millions de dollars (48,6 millions au total).

Last Vegas, où les anciens jeunes Robert De Niro, Morgan Freeman et Kevin Kline font les 400 coups dans la cité des péchés pour enterrer la vie de garçon de Michael Douglas, est sixième avec 4,4 millions de dollars, soit près de 54 millions depuis ses débuts.

Jackass Presents: Bad Grandpa arrive septième avec 3,4 millions et le surprenant Gravity, dans lequel George Clooney et Sandra Bullock incarnent deux astronautes en perdition dans l'espace, se maintient dans le classement, à la huitième position, avec 3,3 millions (245,5 millions au total).

À la neuvième place, 12 Years A Slave de Steve McQueen, sur l'histoire vraie d'un Noir libre vendu comme esclave, empoche 2,8 millions de dollars.

Et Dallas Buyers Club du Québécois Jean-Marc Vallée sur un homme séropositif (Matthew McConaughey) qui se lance dans la contrebande de médicaments alternatifs dans les années 80, décroche 2,8 millions de dollars, pour un total de 6,4 millions.