LA PRESSE CANADIENNE

Un acteur et humoriste canadien-anglais souffrant de maladie mentale a été reconnu coupable mercredi de harcèlement criminel contre sa femme.

Tony Rosato a joué dans SCTV en 1980, puis dans Saturday Night Live en 1981, pour enfin participer pendant quatre ans à compter de 1985 à la série policière canadienne Night Heat.

Les autorités ont diagnostiqué chez l'homme de 52 ans le syndrome de Capgras, une maladie mentale rare qui fait qu'il est persuadé que sa femme et sa fille sont des usurpatrices.

Le verdict contre Rosato a été rendu une journée après l'abandon par la Couronne de l'accusation d'acte criminel, au profit d'une déclaration sommaire de culpabilité, ce qui est moins grave. La sentence n'a toujours pas été prononcée.

Il a été détenu pendant plus de deux ans en prison en attendant son procès.