Publié le 18 févr. 2009
Tangi Quemener AGENCE FRANCE-PRESSE

Brad Pitt et Angelina Jolie sont tous deux nommés aux Oscars de dimanche et leur arrivée en couple sur le tapis rouge, dans la grande tradition de glamour de Hollywood, garantit le spectacle pour une cérémonie qui a, dernièrement, peiné à intéresser les spectateurs.

Personne ne peut lutter en termes de célébrité avec ceux que la presse magazine américaine surnomme «Brangelina» et qui sont pourchassés avec leurs six enfants dans le monde entier par les paparazzis.

Des Golden Globes aux Baftas de Londres, l'apparition du «couple en or» du 7e art a provoqué l'hystérie, avant-goût de ce qui devrait se produire dimanche sur les 300 mètres de tapis rouge menant au théâtre Kodak de Hollywood.

Brad Pitt, 45 ans, est nommé aux 81e Oscars dans la catégorie du meilleur acteur pour le rôle-titre de The Curious Case of Benjamin Button et Angelina Jolie, 33 ans, dans celle de la meilleure actrice pour son personnage de mère aux abois dans Changeling de Clint Eastwood.

Pitt avait été sélectionné aux Oscars en 1996 pour un second rôle dans 12 Monkeys, tandis que Jolie a remporté la statuette du second rôle dès sa première nomination pour Une vie volée (2000).

Mais c'est la première fois depuis 42 ans que deux acteurs vivant en couple sont sélectionnés ensemble aux Oscars: Richard Burton et Elizabeth Taylor avaient été retenus en 1967, tous deux pour Qui a peur de Virginia Woolf?.

Selon les archives de l'Académie, les époux Rex Harrison et Rachel Roberts avaient été nommés en 1964, Charles Laughton et Elsa Lanchester en 1958 et Frank Sinatra et Ava Gardner en 1954. Il faut aussi citer Laurence Olivier et Vivien Leigh en 1940 et Alfred Lunt et Lynn Fontanne en 1933.

La présence de Pitt et Jolie la même année dans la sélection «ne peut pas faire de mal» à la cérémonie, qui souffre depuis quelques années d'une baisse régulière de ses chiffres d'audience à la télévision, explique le critique de cinéma Lew Harris.

«La raison en est que les films et les acteurs que les Oscars semblent apprécier ne sont généralement pas ceux que les téléspectateurs veulent voir», juge M. Harris, consultant pour le site Hollywood.com.

«Je ne veux pas lancer la théorie du coup monté mais je pense qu'il existe une tentative d'augmenter le capital de célébrité du spectacle avec les très populaires Angelina Jolie et Brad Pitt», affirme-t-il.

Depuis que les deux acteurs ont officialisé leur relation à la fin de l'année 2005, l'intérêt du public ne s'est jamais démenti.

Pour échapper aux paparazzis, le couple s'était réfugié au printemps 2006 en Namibie où Jolie a accouché de son premier enfant, puis deux ans plus tard dans le sud de la France pour la naissance des jumeaux du couple. Leurs trois autres enfants ont été adoptés.

Pitt, élu deux fois «homme en vie le plus sexy» par l'influent hebdomadaire People, et Jolie, régulièrement en couverture des magazines masculins, «font partie du cycle des nouvelles sur les célébrités depuis de nombreuses années», observe Robert Thompson, professeur d'audiovisuel à l'Université de Syracuse.

«Je pense que leur présence dans la sélection (des Oscars) va faire davantage pour attirer à nouveau les téléspectateurs que la personne choisie pour présenter la cérémonie», l'acteur australien Hugh Jackman, affirme-t-il.