Marc-André Lussier LA PRESSE

Après s'être retirée un moment afin de donner naissance à des jumeaux, Jennifer Lopez reprend aujourd'hui les rênes de sa carrière avec un nouveau disque et un nouveau film. Pas de plan B pour une vedette de catégorie A.

Au moment où Jennifer Lopez reprend sa carrière en main, le milieu du showbiz s'interroge. Incontestablement l'une des plus grandes vedettes des années 2000, la chanteuse actrice amorce la nouvelle décennie en tentant d'atteindre de nouveau les sommets sur lesquels elle a trôné pendant un moment. Sur le front musical, un nouveau disque. Et une petite chute gênante lors d'une performance en direct l'automne dernier aux American Music Awards. Plusieurs observateurs y ont d'ailleurs vu là une métaphore. Le divorce «à l'amiable» avec Sony Music, survenu il y a deux mois après une association de 11 ans, laisse aussi deviner une profonde remise en question. Sur le flanc cinéma, une nouvelle comédie romantique, un genre qui a habituellement valu beaucoup de succès à l'actrice.

«Personnellement, je n'ai pas du tout l'impression d'effectuer un retour, précisait Jennifer Lopez au cours d'une conférence de presse tenue récemment à Los Angeles. Du moins, je ne le ressens pas comme ça du tout. J'ai simplement pris un congé de maternité. Forcément, le fait d'être devenue mère change ma vie dans tous ses aspects. Je crois même être devenue meilleure comédienne grâce à cela!»

Le désir de maternité - est-ce un hasard? - figure justement au coeur de The Back-Up Plan (Le plan B en version française), une comédie romantique réalisée par Alan Poul. Jennifer Lopez y incarne Zoe, une femme désirant combler seule son désir de maternité, aucun partenaire de vie ne se pointant à l'horizon. Le gars des vues aura bien entendu fait en sorte que l'homme de sa vie (Alex O'Loughlin) montre enfin le bout de son nez une fois la grossesse enclenchée.

«Dans les comédies romantiques, c'est habituellement l'homme qui est aux prises avec l'angoisse liée à la peur de l'engagement, fait remarquer l'actrice. Dans The Back-Up Plan, c'est l'inverse. Cela ajoute une touche très contemporaine à cette histoire. Qui, je crois, n'aurait pas pu être racontée de cette manière-là il y a 20 ans. Mais ça reste quand même une franche comédie.»

Jennifer Lopez affirme par ailleurs beaucoup admirer ces femmes qui, à la frange de leur horloge biologique, décident de combler leur désir de maternité même si elles ne vivent pas en couple.

«Personnellement, je n'ai jamais eu de «plan B» de ce genre, confie celle dont le dernier succès public au grand écran remonte à Monster-in-Law. Si j'étais seule, je ne crois pas que je me lancerais dans une telle aventure. Trop difficile. J'envie les gens qui ont la force nécessaire pour le faire.»

Le charme australien

Pour incarner celui qui chamboulera le coeur de Zoe, Jennifer Lopez et le réalisateur Alan Poul ont jeté leur dévolu sur Alex O'Loughlin. Australien, l'acteur a beaucoup joué au théâtre dans son pays d'origine - et dans quelques séries - avant de gagner l'Amérique, où il fut révélé dans la série The Shield. Passant désormais le plus clair de son temps aux États-Unis, O'Loughlin dit avoir été ravi par cette proposition, d'autant qu'elle tranche nettement avec le type de rôle qu'on lui offre habituellement.

«Jusqu'à maintenant, on pensait à moi surtout pour des rôles plus sombres, plus dramatiques, déclarait-il en entrevue. Là, j'ai pu m'éclater en compagnie de celle qui est la reine du genre. Vous savez, quand une personne atteint un tel degré de notoriété, ce n'est généralement pas l'effet du hasard. J'ai eu la chance de voir Jennifer dans un contexte de travail. Cela a été riche d'enseignement pour moi.»

L'acteur estime en outre que le plus grand défi à relever dans ce film était de trouver le ton juste, malgré les situations parfois loufoques dans lesquelles les personnages sont plongés.

«Fort heureusement, la complicité avec Jennifer s'est établie très vite, relate celui qui prêtera ses traits à Steve McGarrett dans la nouvelle mouture télévisée d'Hawaii 5-0. Il faut trouver le bon dosage pour satisfaire à la fois les amateurs du genre, mais aussi un plus jeune public qui, lui, s'intéresse à des enjeux plus modernes. Finalement, l'approche est la même que pour un film dramatique. Il faut jouer «vrai», peu importe les circonstances!»

___________________________________________________________________
The Back Up Plan (Le plan B en version française) prend l'affiche aujourd'hui. Les frais de voyage ont été payés par Alliance Vivafilm (CBS Films).