Marc-André Lussier LA PRESSE

Les amours imaginaires, second long métrage de l'auteur cinéaste québécois Xavier Dolan, a remporté dimanche en Australie le prix du meilleur film du 57e Sydney Film Festival.

«Un portrait véridique, intense, et une observation empreinte de compassion sur l'une des faiblesses les plus fragiles de la nature humaine: le béguin sans espoir», a déclaré Jan Chapman, la présidente du jury.

«Je suis d'autant plus honoré - et flatté - que ce prix m'est attribué par un jury présidé par la productrice de La leçon de piano, l'un de mes films favoris de tous les temps!», a déclaré Xavier Dolan, à qui La Presse a appris la nouvelle.

Douze films étaient en lice pour la récompense suprême, parmi lesquels plusieurs titres déjà distingués dans d'autres grands festivals. Le jury a notamment préféré le film de Xavier Dolan à Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures (Apichatpong Weerasethakul), récent lauréat de la Palme d'or du Festival de Cannes. 

How I Ended This Summer
(Aleksei Popogrebsky), If I Want to Whistle, I Whistle (Florin Serban), The Killer Inside Me (Michael Winterbottom) ont de leur côté déjà été primés (ou simplement en lice) au Festival de Berlin. 

Life During Wartime (Todd Solondz), Women without Men (Shirin Neshat), Lola (Brillante Mendoza), Moloch Tropical (Raoul Peck), et The Tree (Julie Bertucelli, film de clôture à Cannes) ont aussi été présentés dans le cadre de cette compétition.

Une bourse de 60 000 dollars australiens (53 000 $CAN) accompagne ce prix du meilleur film, attribué à Xavier Dolan.

Rappelons que Les amours imaginaires est à l'affiche depuis vendredi au Québec.