Publié le 23 mars 2011
André Duchesne LA PRESSE

Le comédien Patrick Huard et la comédienne d'origine montréalaise Rachelle Lefevre rejoindront Michel Côté sur le plateau du film Le projet Omertà dont le tournage débutera le 24 mai, a appris La Presse.

Onze ans après la fin de la troisième télésérie, le scénariste et réalisateur Luc Dionne redonne donc vie au policier Pierre Gauthier (Michel Côté), devenu propriétaire d'une agence de sécurité, mais toujours plongé dans des aventures où les mondes policier, criminel et du renseignement se côtoient, se croisent et se toisent.

Patrick Huard, qu'on a récemment vu dans Funkytown, interprétera le personnage de Steve Bélanger. «Il est propriétaire d'un hôtel où il se passe plusieurs transactions douteuses, indique Luc Dionne en entrevue à La Presse. Patrick est un très bon comédien. J'apprécie sa façon de comprendre les univers. Dans son jeu, il peut être criant de vérité. Il est très polyvalent. Le rôle de Bélanger va très bien lui coller à la peau. Depuis le début du projet, j'avais ce comédien en tête.»

Quant à Rachelle Lefevre, que les cinéphiles ont vue entre autres dans Twilight, Le monde de Barney et Confessions of a Dangerous Mind, elle interprétera Sophie de la Costa, jeune femme qui oeuvre au Service du renseignement de sécurité. «Je crois que c'est un match parfait pour le rôle dans lequel je la vois», ajoute M. Dionne.

«Je suis très enthousiaste à l'idée de joindre Michel Côté et Patrick Huard, des comédiens talentueux, sur le film Omertà, a indiqué la jeune comédienne dans un courriel acheminé à La Presse. Étant native de Montréal, j'ai grandi en parlant autant le français que l'anglais et je suis plus que ravie de participer à mon premier tournage en français d'un film canadien. Je suis honorée de faire partie de ce projet où une série que tout le Québec a adorée est portée au grand écran.»

En 2000, Rachelle Lefevre avait joué un petit rôle (en anglais) dans Stardom de Denys Arcand. Patrick Huard y tenait aussi un rôle.

Un autre univers

M. Dionne explique que son long métrage amènera le spectateur dans un autre univers que celui dans lequel les personnages des téléséries ont évolué.

«Les gens pourront constater que le gros crime organisé se passe maintenant à un autre niveau, raconte-t-il. Ça se passe différemment. Le crime organisé est mêlé dans des choses dont on n'a pas idée. Je suis sûr que mon film va créer des discussions. Si les médias et les gens sont le moindrement attentifs à ces discussions, on pointera des événements en disant: «Regardez! Ça s'est passé là, mais cela a été étouffé.»»

Son scénario s'inspire d'une nouvelle économique dont il a un jour pris connaissance. «Cette nouvelle était tellement grosse et en même temps, elle est passée tellement inaperçue que je me suis dit que ça n'avait aucun sens. J'ai commencé à fouiller pour me rendre compte comment tout s'était passé, pourquoi c'était resté inaperçu et pourquoi l'affaire avait été étouffée, ajoute-t-il. Cette nouvelle s'est passée à l'échelle internationale.»

Michel Côté très heureux

Joint chez ses parents à Alma où il est en tournée avec Broue, Michel Côté s'est dit très heureux de travailler avec Patrick Huard et Rachelle Lefevre. «Ce sera la troisième fois que je tourne avec Patrick, indique-t-il. Nous avions joué ensemble dans les films La vie après l'amour et Sur le seuil. On s'est même frenchés dans La vie après l'amour!» se remémore-t-il en éclatant de rire.

Après toutes ces années, Côté n'a pas de crainte à retourner dans la peau de Pierre Gauthier. «Ce n'est pas difficile parce que c'était un personnage très près de moi, dit-il. Ce n'était pas un rôle de composition, quelque chose de très pointu ou d'élaboré. Dans Omertà, on ne jouait pas dans la composition, mais dans la situation.»

Changement important toutefois dans le rôle, Gauthier aura pris sa retraite de la police. «Mais il possède une agence de sécurité. Une agence très sophistiquée qui peut faire des enquêtes très pointues, comme il en existe aux États-Unis, en France et même au Québec», expose le comédien.

Pour Michel Côté, le rôle de Pierre Gauthier est l'un des plus importants de sa carrière. «Sur une période de 25 ans, les rôles dont les gens me parlent le plus sont ceux que j'ai joués dans Broue, C.R.A.Z.Y., Cruising Bar et Omertà, dit-il. Les trois séries d'Omertà ont occupé de quatre à cinq ans de ma vie. Cela a été une période extraordinaire. J'interprétais Jean-Lou dans La p'tite vie à 19 h 30 et Pierre Gauthier à 21 h. C'était un grand privilège pour un comédien d'incarner des personnages aussi différents dans la même soirée, à Radio-Canada.»

Outre ceux de Côté, Huard et Lefevre, aucun autre rôle n'a été attribué pour l'instant, indique Luc Dionne. Ce dernier en est aux dernières étapes d'écriture et le casting se fera sous peu. Produit par la boîte Cinémaginaire (Denise Robert et Daniel Louis), le film sortira en salle en 2012.

Rappelons que les trois séries Omertà avaient remporté les prix Gémeaux de la meilleure télésérie dramatique en 1996, 1998 et 1999.