Publié le 20 sept. 2011
Jozef Siroka LA PRESSE

«Le film n'aurait pas vu le jour si Vladimir Poutine n'avait pas trouvé le financement», a déclaré en entrevue Alexandre Sokourov à propos de son long-métrage Faust, lauréat du Lion d'or à la Mostra de Venise.

Le chef du gouvernement russe a en effet débloqué 8 millions d'euros pour le projet, dont la production avait été suspendue lors de la crise économique en 2009. L'accord a été conclu après une brève discussion entre les deux hommes.

«Il m'a écouté très attentivement et posé des questions précises sur les acteurs et les costumes, décrit le cinéaste de 60 ans. Je n'ai toujours pas compris pourquoi Poutine, avec lequel je n'ai pas de relations amicales, bien au contraire, a décidé de soutenir le film».

Tourné en allemand, Faust est librement inspiré de l'oeuvre de Goethe. Il s'agit du dernier volet de la tétralogie de Sokourov (qui comprend Moloch, Taurus et Le Soleil) sur les dictateurs, le pouvoir et la folie humaine.

La date de sortie du film en Amérique du Nord n'a pas encore été dévoilée.

- Source: AFP