Publié le 8 mars 2012
Gabrielle Duchaine LA PRESSE

Monsieur Lazhar sort grand gagnant de la 32ème cérémonie des Génie à Toronto. L'oeuvre de Philippe Falardeau a raflé six prix, alors que 14 des 22 statuettes ont été remportées par des productions québécoises.

Meilleur film, meilleure réalisation, meilleur montage, premier rôle masculin, rôle féminin de soutient, et la liste continue. Le film de Philippe Falardeau, qui comptait neuf nominations au total, remporte les prix les plus convoités de la soirée.

Fellag, qui interprétait le protagoniste dans le film de Falardeau, a reçu le prix du meilleur acteur, l'emportant notamment sur Patrick Huard. La jeune Sophie Nelisse, 11 ans, a été récompensée dans la catégorie de la meilleure actrice de soutien pour son rôle de Alice. Un tout premier rôle dans un long-métrage. Elle était en compétition avec des actrices accomplies, dont Hélène Florent et Julie LeBreton.

Cinq prix pour Cronenberg

L'autre favori, A Dangerous Method de David Cronenberg, s'est pour sa part mérité cinq prix sur une possibilité de onze. Le trophée de la meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien a notamment été remise à l'acteur américain Viggo Mortensen pour son interprétation du psychanalyste Sigmund Freud.

La Française Vanessa Paradis a sauvé les meubles pour Café de Flore, de Jean-Marc Vallée, qui n'a eu que trois prix malgré ses 13 nominations. En plus de récolter le prix de la meilleure actrice de soutien, la production a été honorée pour ses maquillages et ses effets visuels. Le film a été éclipsé par Monsieur Lazhar dans plusieurs catégories.

Le Québec s'illustre

Starbuck, qui a enregistré le plus grand nombre d'entrées au cinéma l'an dernier, est évidemment reparti avec la Bobine d'Or, comme le veut la coutume. Le jury a aussi attribué à l'oeuvre de Ken Scott le prix de la meilleure chanson originale (Carole Facal) et celui du meilleur scénario.

Parmi les autres films québécois honorés figurent Snow & Ashes de Charles-Olivier Michaud, le documentaire La nuit, elles dansent, sur la tradition de la danse orientale en Égypte, et Funkytown, sur la glorieuse époque du disco à Montréal.

Sans oublier la réalisatrice et scénariste montréalaise Anne Émond, qui a reçu avec émotion le prix Claude-Jutra, récompensant chaque année le réalisateur d'un premier long-métrage. Son film Nuit #1 est aussi en lice aux Jutra.

En tout, treize films québécois étaient en lice dans 21 des 22 catégories. Sept ont gagné. Parmi les sept films les plus souvent cités dans la liste des nommés, trois provenaient du Québec, soit Café de Flore, Monsieur Lazhar et Starbuck.  

Les gagnants

MEILLEUR FILM
Monsieur Lazhar

MEILLEURE DIRECTION ARTISTIQUE
A Dangerous Method

MEILLEURES IMAGES
Snow & Ashes

MEILLEURS COSTUMES
Funkytown

MEILLEURE RÉALISATION
Monsieur Lazhar

MEILLEUR MONTAGE
Monsieur Lazhar

MEILLEURS MAQUILLAGES
Café de Flore

MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE
A Dangerous Method

MEILLEURE CHANSON
Starbuck - Quelque part  

INTERPRÉTATION MASCULINE DANS UN PREMIER
Fellag (Monsieur Lazhar)

INTERPRÉTATION MASCULINE DANS UN RÔLE DE SOUTIEN
Viggo Mortensen (A Dangerous Method)

INTERPRÉTATION FÉMININE DANS UN PREMIER RÔLE
Vanessa Paradis (Café de Flore)

INTERPRÉTATION FÉMININE DANS UN RÔLE DE SOUTIEN
Sophie Nélisse (Monsieur Lazhar)

MEILLEUR SCÉNARIO
Starbuck

MEILLEURE ADAPTATION
Monsieur Lazhar

MEILLEUR SON D'ENSEMBLE
A Dangerous Method

MEILLEUR MONTAGE SONORE
A Dangerous Method

MEILLEURS EFFETS VISUELS
Café de Flore

MEILLEUR LONG MÉTRAGE DOCUMENTAIRE
La nuit, elles dansent

MEILLEUR COURT MÉTRAGE DOCUMENTAIRE
Sirmilik

MEILLEUR COURT MÉTRAGE DRAMATIQUE

Doubles With Slight Pepper

MEILLEUR COURT MÉTRAGE D'ANIMATION
Romance