Publié le 29 mai 2012
Jozef Siroka LA PRESSE

L'enfant terrible du cinéma indépendant américain fait un retour derrière la caméra sept ans après son dernier long métrage, Wassup Rockers.

Surtout connu pour son premier film, Kids (1995), exploration crue et provocatrice des moeurs adolescentes, Larry Clark posera son regard une première fois sur la jeunesse hors des États-Unis dans The Smell of Us, dont le tournage s'entamera en septembre à Paris.

Les producteurs de la boîte française MK2 ont récemment discuté du projet en entrevue :

«Quatre copains de 18 à 20 ans, sur fond de skate-board. Les membres d'un couple, Marie et Pacman, qui s'entredéchirent pour se rendre compte qu'ils existent, avec une totale impossibilité de communiquer. Deux autres potes, JP et Matt, qui ne sont pas désillusionnés, parce qu'ils n'ont jamais eu d'illusion, mais qui vivent sans aucun sentiment du monde qui les entoure, et qui par ennui décident sur un coup de tête de se livrer à la prostitution masculine sur l'internet. Pour avoir de l'argent facile, pouvoir consommer leurs drogues et vivre l'instant présent.

«C'est aussi un film sur le rapport avec l'internet, l'idée de se filmer en permanence. Larry voit ça comme une manière de dire: "Attention, vous ne savez pas ce que vous faites avec l'internet."»

Source: Mk2