Les plus récents films de Jacques Audiard (The Sisters Brothers), Lars von Trier (The House that Jack Built), Barry Jenkins (If Beale Street Could Talk) et Jafar Panahi (3 Faces) font partie de la vaste programmation de 304 films présentés lors de la 47e édition du Festival du nouveau cinéma qui aura lieu du 3 au 14 octobre.

André Duchesne LA PRESSE

Cette programmation vient d'être mise en ligne par les dirigeants du FNC et peut être consultée à l'adresse suivante: nouveaucinema.ca.

C'est If Beale Street Could Talk qui ouvrira, sur invitation, cette 47e édition du festival, le 3 octobre. Présenté en première mondiale le 9 septembre dernier au TIFF, le nouveau film du réalisateur de Moonlight raconte l'histoire de Clementine (KiKi Layne), une jeune femme Afro-Américaine qui, enceinte de son premier enfant, est engagée dans un combat pour faire reconnaître l'innocence de son époux Alonzo (Stephan James), faussement accusé d'un viol.

C'est par ailleurs la comédie dramatique française Guy d'Alex Lutz qui sera présentée comme film de clôture. Le réalisateur, qui est aussi l'acteur principal du film, sera à Montréal pour l'occasion.

Du côté des films québécois, les oeuvres Genèse de Philippe Lesage, présenté plus tôt à Locarno cet été, et Ville Neuve, long métrage d'animation de Félix Dufour-Laperrière qui a eu sa première mondiale à la Mostra de Venise, sont inscrits à la compétition internationale des longs métrages.

Par ailleurs, les longs métrages Dérive (David Uloth et Chloé Cinq-Mars), Les salopes ou le sucre naturel de la peau (Renée Beaulieu), Mad Dog Labine (Jonathan Beaulieu-Cyr et Renaud Lessard) et Les routes en février (Katherine Jerkovic) sont inscrits dans la section Focus Québec/Canada.

Parmi les autres titres annoncés, notons les films de Gaspar Noé (Climax), Hong Sang-soo (Grass), Dogman de Matteo Garrone, Les tombeaux sans nom de Rithy Panh et Nuri Bilge Ceylan (Le poirier sauvage).

Fidèle à son habitude, le FNC tiendra plusieurs activités spéciales dont des hommages aux cinéastes Rob Stewart, Lysanne Thibodeau et Robert Todd ainsi qu'une rétrospective du grand scénariste et réalisateur américain Paul Schrader. Ce dernier, qui a entre autres signé le scénario de Raging Bull de Martin Scorsese, sera à Montréal pour donner aussi une leçon de cinéma.

Les projections et activités auront lieu dans onze salles et lieux montréalais dont le Cinéma du Parc, la Cinémathèque québécoise ainsi que deux nouvelles salles, le Cinéma Moderne et le Cinéma du Musée.