Huit ans après avoir quitté la campagne taïwanaise pour s’installer à Taipei afin de vivre son rêve, une jeune actrice se voit enfin offrir un premier rôle dans un grand film. Dès lors, elle est confrontée à la perspective de jouer des scènes de sexe frontal, à un réalisateur tyrannique, à des médias insistants et à la jalousie d’autres comédiennes.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Présenté dans la section Un certain regard du Festival de Cannes en 2019, Nina Wu est un film terrifiant sur l’exploitation des jeunes actrices dans un univers où elles sont laissées à elles-mêmes.

De faire un parallèle avec le mouvement #metoo est dans cette optique tout à fait à propos. Le réalisateur Midi Z (Ice Poison) explore cette réalité jusque dans ses moindres recoins. Et le meilleur exemple nous vient du personnage du chien qui s’appelle… Oscar. Ça ne s’invente pas !

Ailleurs, la couleur de ce film est le rouge. Rouge comme dans glam, rouge comme dans néons (les scènes nocturnes de ce film sont particulièrement brillantes), rouge comme dans tapis rouge. Et rouge aussi comme dans sang, brûlures, violence. Derrière le rouge de l’élégance se cache celui de la violence.

Porté par la comédienne Wu Ke-Xi, ce film explore aussi de façon sous-jacente le sentiment de solitude. Tout passe par le regard de son personnage de Nina, toujours préoccupée, apeurée, hésitante, incapable de s’exprimer, de s’affirmer. Nina se rend un jour compte qu’elle est loin de sa famille et de Kiki, la jeune femme qu’elle aime. Un retour vers les siens la sauvera-t-elle ? Pas certain.

Et c’est ici que certains pourraient décrocher. Entre réalité et fantasme, entre cauchemars et hallucinations, l’histoire va de tangages en roulis, virant pratiquement au film d’horreur. On comprend être alors plongé dans l’âme tourmentée de Nina, mais le récit perd un peu en constance. Comme Nina, on a le sentiment d’être désorienté.

Dur, choquant, troublant, ce film est un grand cri du cœur qu’il faut écouter en ouvrant le sien.

Nina Wu est offert sur la plateforme du Cinéma du Parc.

AFFICHE FOURNIE PAR FILM MOVEMENT

Nina Wu, de Midi Z

Thriller psychologique
Nina Wu
Midi Z
Avec Wu Ke-Xi, Sung Yu-Hua et Shih Ming-Shuai
1 h 43
★★★