En 1990, à Los Angeles, un vétéran shérif adjoint fait équipe avec un jeune sergent et part sur les traces d’un tueur en série, non sans voir une partie de son propre passé resurgir pour l’occasion.

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

Depuis l’époque où John Lee Hancock a écrit le scénario de ce thriller, il y a près de 30 ans, bien du sang a coulé dans les caniveaux des quartiers malfamés de Los Angeles. Seven, de David Fincher, est déjà passé par là. Puis sont arrivées toutes ces séries télévisées consacrées à des enquêtes où la médecine légale est mise à contribution. Pour intéresser un public contemporain à ce genre d’histoire au cinéma, il fallait vraiment trouver un angle inédit, une façon originale de capter l’attention.

PHOTO FOURNIE PAR WARNER BROS. PICTURES

Denzel Washington et Rami Malek dans The Little Things, de John Lee Hancock

The Little Things fait partie de ces films bien faits, bien réalisés, où toutes les bonnes cases sont cochées, mais qui ne captive le spectateur d’aucune façon. La réunion au sommet de trois acteurs exceptionnels ne produit pas non plus les étincelles attendues. Il y a bien quelques séquences ici et là qui retiennent l’attention, notamment une scène d’interrogatoire assez puissante au cours de laquelle Jared Leto, qui joue le personnage sur qui pèse de lourds soupçons simplement parce que c’est l’évidence même, affiche sa virtuosité. Mais c’est trop peu.

À moins d’être très friand de ce genre d’histoires — on cherche un tueur en série ayant assassiné plusieurs femmes —, The Little Things ne suscite guère l’intérêt. Et sombrera vite dans l’oubli.

IMAGE FOURNIE PAR WARNER BROS. PICTURES

The Little Things, de John Lee Hancock

Notez que The Little Things est offert à la location en vidéo sur demande en version originale anglaise seulement.

★★½

The Little Things. Thriller de John Lee Hancock. Avec Denzel Washington, Rami Malek, Jared Leto. 2 h 07.