Révélée comme actrice il y a 12 ans grâce à La graine et le mulet, d’Abdellatif Kechiche, Hafsia Herzi est aujourd’hui révélée de nouveau, à titre cette fois de scénariste et de réalisatrice.

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

Lancé à la Semaine de la critique du Festival de Cannes, Tu mérites un amour est un film enthousiasmant dans lequel l’actrice, qui signe ici son premier long métrage comme cinéaste, se glisse dans la peau d’une jeune femme qui doit se reconstruire après avoir vécu un amour toxique.

Le portrait que propose Hafsia Herzi, très contemporain et non dénué d’humour, est dynamisé par une réalisation orchestrée en état d’urgence, entièrement mise au service de personnages qui tentent de comprendre la complexité des rapports humains.

Tu mérites un amour, titre emprunté à un poème de Frida Kahlo, n’a pas encore de distributeur au Québec.

Aujourd’hui à 13h au cinéma Impérial