Quand elle ne reçoit pas la compensation financière à laquelle elle aurait dû avoir droit après un accident ayant coûté la vie à son mari, une femme fait enquête et découvre une gigantesque supercherie.

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

D’une certaine façon, le plus récent film de Steven Soderbergh (Traffic) partage une communauté d’esprit avec La chute de l’empire américain, de Denys Arcand. En s’inspirant d’un livre qu’a publié le journaliste Jake Bernstein sur l’affaire des Panama Papers, qui a secoué le monde en 2015 alors qu’ont été nommés tous ceux qui profitaient d’un système financier monté de toutes pièces pour leur éviter de payer leur juste part au fisc, Soderbergh propose de voir de quoi il en retourne.

Pour ce faire, il utilise deux guides fort bien placés : Jürgen Mossack (Gary Oldman) et Ramón Fonseca (Antonio Banderas), les fondateurs d’un cabinet panaméen, créateur de milliers d’entreprises offshore. Ces deux hommes, souvent grimés comme des nouveaux riches, nous expliquent, parfois face à la caméra, comment fonctionne la mécanique de l’argent. Face à eux, une modeste femme (Meryl Streep), qui tente de comprendre comment la compagnie d’assurances du bateau de croisière dans lequel son mari s’est noyé n’a jamais véritablement existé…

IMAGE FOURNIE PAR NETFLIX

The Laundromat, de Steven Soderbergh

On voudrait voir ici un combat à la Erin Brockovich, mais le système est trop puissant pour faire le moindre gagnant du côté des exclus du 1 %. La démonstration est résolument habile et efficace, même si elle est un peu difficile à suivre parfois, d’autant plus que Soderbergh intègre des récits parallèles pour mieux illustrer à quel point ce modèle d’affaires a de nombreuses ramifications.

The Laundromat est à l’affiche au cinéma Dollar, et prendra l’affiche à la Cinémathèque québécoise dès lundi. On peut aussi voir ce film sur Netflix.

★★★

The Laundromat. Un drame satirique de Steven Soderbergh. Avec Meryl Streep, Gary Oldman, Antonio Banderas. 1 h 36.

> Consultez l’horaire du film : https://ouvoir.ca/2019/the-laundromat