Tiraillée entre ses valeurs chinoises et américaines, Billi, une jeune femme vivant à New York, assiste à un mariage impromptu en Chine afin que toute la famille se regroupe une dernière fois autour de sa grand-mère Nai Nai, atteinte d’un cancer en phase terminale.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Le choc des cultures n’est pas une situation s’appliquant uniquement à des peuples. Il peut être familial, personnel, intérieur. Comme dans le cas de Billi (Awkwafina), une jeune Sino-Américaine qui est en fait ici l’alter ego de la cinéaste Lulu Wang.

C’est que cette dernière a réellement vécu la poignante histoire racontée dans The Farewell. De là, d’ailleurs, cette ligne en introduction nous disant que le film s’appuie sur un « mensonge réel », la vraie grand-mère de la cinéaste étant toujours en vie, aux dernières nouvelles.

Ce choc culturel, on l’aura compris, s’exprime à travers cette question épineuse : doit-on annoncer ou non à une personne mourante que la fin approche ? Il semble qu’en Chine, cela ne se fasse pas. Alors qu’en Amérique, c’est tout le contraire.

Le scénario est donc miné de plusieurs affrontements et de malaises entre Billi, d’une part, et son père Haiyan (Tzi Ma), sa mère Jian (excellente Diana Lin) et toute la famille, de l’autre. Entre eux, l’attendrissante Nai Nai (Shuzhen Zhao) butine, casse les pieds à tout le monde avec son avalanche de conseils (ça, c’est le choc des générations !), essaie de rassurer tout un chacun qui s’inquiète (avec raison !) de sa santé.

De façon moins frontale, l’autre choc qu’on devinera à travers les images du film concerne la Chine moderne. Le regard que porte Billi sur ces forêts de nouveaux édifices en arrivant en Chine constitue une critique mordante de la modernisation à outrance de l’empire du Milieu.

Cela dit, les éclairages du film sont doux, le jeu des acteurs n’est jamais appuyé, et les différentes scènes nous convainquent qu’au fond, Lulu Wang n’avait aucune autre intention que de mettre en scène, avec finesse, le quotidien de nos existences.

Du beau travail.

IMAGE FOURNIE PAR VVS FILMS

Affiche de The Farewell

The Farewell. Drame de Lulu Wang. Avec Awkwafina, Shuzhen Zhao, Tzi Ma et Diana Lin. 1 h 38. ★★★½

> Consultez l'horaire du film