Buñuel après l'âge d'or: brillant rappel historique ★★★

À la suite du scandale provoqué par la sortie de son long métrage L'âge d'or, en 1930, le cinéaste Luis Buñuel est aux prises avec une traversée du désert artistique. Deux rencontres fortuites le conduiront toutefois à tourner son premier et unique documentaire, Terre sans pain, devenu une référence dans le monde du cinéma.

Le cinéma d'animation n'est pas que divertissement et effets spéciaux à la chaîne. Il peut être didactique, éducatif et tracer d'importants rappels historiques. C'est exactement ce qui caractérise ce long métrage consacré à un passage important dans la vie de Luis Buñuel, cinéaste d'exception.

Tourné en mai et juin 1932, Terre sans pain se consacre à illustrer sans retenue ni artifice la vie extrêmement misérable des habitants des Hurdes, une région de l'Estrémadure espagnol.

Leurs conditions de vie de l'époque font peine à voir. À sa sortie, le film fut d'ailleurs censuré par la jeune république franquiste.

Le film d'animation de Salvador Simó non seulement retrace l'histoire de ce tournage, mais en plus explore l'état d'esprit du jeune Buñuel toujours miné par l'incertitude face à son art, son talent et son rapport aux autres.

Buñuel après l'âge d'or... (IMAGE FOURNIE PAR LA CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE) - image 2.0

Agrandir

Buñuel après l'âge d'or

IMAGE FOURNIE PAR LA CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE

Le réalisateur a eu la brillante idée d'intercaler quelques passages du vrai film Terre sans pain entre les images d'animation. Celles-ci se fondent parfaitement l'une à l'autre.

Il montre également un grand respect historique en revenant sur certains passages volontairement mis en scène par Buñuel et son équipe, par exemple la chèvre tombant d'une falaise (elle a été blessée par balles) et l'âne (couvert de miel) attaqué par des abeilles.

L'ensemble manque néanmoins de sel. Il n'y a pratiquement pas de montée dramatique. La charge émotive est linéaire. Sans doute que le réalisateur a voulu faire ainsi écho à la pauvreté de la région et de ses gens. Mais le degré d'intérêt s'en ressent.

★★★

Buñuel après l'âge d'or. Film d'animation de Salvador Simó. Avec les voix de Jorge Usón (Buñuel) et Fernando Ramos (Ramón Acín). 1 h 26.

> Consultez l'horaire du film




la boite: 1977421:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer