Un portrait de l’auteure de Beloved, seule femme afro-américaine à avoir remporté le prix Nobel de littérature, en 1993.

Nathalie Collard Nathalie Collard
La Presse

Auteure de plusieurs romans, d’essais, de livres pour enfants et même d’un livret d’opéra, Toni Morrison est un véritable monument littéraire.

On l’a souvent vue aux côtés d’Oprah Winfrey, qui raconte qu’après avoir lu Beloved, prix Pulitzer en 1988, elle a fait des pieds et des mains pour obtenir les coordonnées de l’auteure, allant jusqu’à contacter les pompiers pour la joindre.

C’est l’animatrice et productrice qui a convaincu Morrison d’adapter Beloved au grand écran.

De son vrai nom Chloe Anthony Wofford, Toni Morrison (Toni est le diminutif d’Anthony, Morrison était le nom de famille de son mari) a commencé sa carrière littéraire comme éditrice chez Random House.

IMAGE FOURNIE PAR LA PRODUCTION

Toni Morrison: The Pieces I Am

C’est elle qui a édité les autobiographies d’Angela Davis et de Muhammad Ali. Bourreau de travail, elle se levait à l’aube, avant ses deux fils, pour trouver le temps d’écrire.

Le documentaire revient sur les moments importants de sa vie, de l’enfance à aujourd’hui. Il est entrecoupé d’entrevues avec l’auteure, dont le charisme perce l’écran, de quelques amis ainsi que de professeurs de littérature qui parlent de l’importance de son œuvre.

« J’ai passé toute ma vie d’écrivaine à faire en sorte que le regard du Blanc ne soit pas prédominant dans mes livres », explique Toni Morrison à Charlie Rose dans une entrevue en 1998. À la fin du film, on a juste une envie : lire, ou relire, tous ses livres.

★★★½

Toni Morrison : The Pieces I Am. Documentaire de Timothy Greenfield-Sanders. Avec Oprah Winfrey, Walter Mosley, Fran Lebowitz et Angela Davis. 1 h 59.

> Consultez l’horaire du film