Travaillant à son art dans une vaste maison au bord d’un lac qu’elle loue chaque année, Louise, une peintre dans la soixantaine, reçoit la visite inattendue d’un acteur torontois en début de carrière. D’une méfiance éphémère au début, ces deux artistes nouent une amitié fragile.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Le service du marketing essaie de nous vendre le concept que Louise Portal joue ici son premier film en anglais. C’est vrai. Mais encore fallait-il que le niveau de langage soit un peu plus élevé que celui d’élèves du secondaire 2 pour qu’on puisse s’émouvoir.

On ne trouvera pas non plus de repères dans le fait que la comédienne finlandaise Kati Outinen, gagnante d’un prix d’interprétation à Cannes, est de la distribution. Elle apparaît cinq minutes et dit trois lignes.

Cet usage d’écrans de fumée cache une réalité toute crue : ce film est mauvais, mal écrit, mal interprété, mal scénarisé et farci de dialogues tellement insignifiants que vous risquez de saigner des oreilles. Heureusement qu’il y avait quelqu’un sachant faire des plans larges de qualité et capter la bonne lumière pour nous consoler un peu.

IMAGE FOURNIE PAR LA DISTRIBUTRICE DE FILMS

Everything Outside, de David Findlay

Dans un décor qui n’est pas sans rappeler celui du Déclin de l’empire américain, les personnages de Louise et d’Ahmed s’apprivoisent, apprennent à se connaître et nouent une amitié avec quelques pointes d’ambiguïté.

Et puis ? Et puis rien, justement. Il n’y a pas d’enjeu, pas de développement, pas de montée en puissance. L’ensemble du film se découpe en cycles répétitifs de journées se déclinant à peu près toujours de la même manière : lever, déjeuner, Ahmed répète les lignes d’un scénario de film dans lequel il va jouer, promenade dans la nature, souper, dodo où l’on voit Ahmed flânant au lit. Et on recommence.

Les deux personnages en viennent à former une espèce de vieux couple. À la 15e minute, Ahmed sort le bac de recyclage ; au bout de 26 minutes, Louise et lui soupent au restaurant Normandin. Plus loin, ils se chamaillent gentiment sur le choix du film à regarder, et Louise fait plaisir à Ahmed en lui révélant qu’il y aura aussi du pop-corn.

Un conseil : fuyez !

Everything Outside. Drame de David Findlay. Avec Louise Portal, Ahmed Muslimani et Kati Outinen. 1h26.

> Consultez l’horaire du film