(Paris) L’acteur français Omar Sy, vedette de la série Netflix Lupin, a annoncé jeudi qu’il s’associait avec la plateforme concurrente de streaming HBO Max pour « développer des contenus », destinés notamment à l’Afrique francophone, la France et aux États-Unis.

Publié le 26 mai
Agence France-Presse

« Je suis très heureux de m’associer à HBO Max, qui partage mon rêve de développer des contenus attrayants pour le public du monde entier, notamment en Afrique francophone, en France et aux États-Unis », a écrit l’acteur de 44 ans sur Instagram, en reprenant les articles des magazines américains Variety et Hollywood Reporter qui ont révélé ce contrat.

« Omar Sy est l’un des grands talents de notre époque et cela a été captivant de voir sa célébrité prendre une ampleur mondiale après avoir eu une carrière d’acteur reconnue dans sa France natale », a salué Sarah Aubrey, responsable des contenus originaux chez HBO Max, citée par les deux magazines spécialisés.

« Nous sommes honorés d’être les partenaires d’Omar et avons hâte d’accomplir des choses ensemble dans les années à venir, en pleine expansion mondiale de HBO Max », poursuit-elle.

Il y a moins d’un an, en octobre 2021, la vedette française avait signé un contrat pluriannuel avec Netflix pour développer des contenus originaux pour la plateforme, avec Omar Sy comme acteur et producteur exécutif.

Ni HBO Max, ni l’acteur n’ont précisé jeudi dans un premier temps les détails de leur contrat.

Déjà connu à l’international et aux États-Unis depuis le succès du film Intouchables (2011), Omar Sy a grandement renforcé sa notoriété mondiale avec la série Lupin, premier triomphe français sur Netflix qui le présente en gentleman cambrioleur des temps modernes et a conquis des dizaines de millions d’abonnés dans le monde.

Début mai, il était de retour sur la plateforme avec un autre succès : le film Loin du périph’, suite de la comédie policière L’autre côté du périph’ (2012) qu’il porte en duo avec Laurent Laffite.

Omar Sy était au Festival de Cannes la semaine dernière pour présenter le film Tirailleurs de Mathieu Vadepied, drame d’un père et d’un fils sénégalais projetés dans l’enfer des tranchées pendant la Première Guerre mondiale.