(Moscou) Le réalisateur russe Vladimir Menchov, lauréat de l’Oscar du meilleur film étranger en 1981, est décédé lundi de la COVID-19 à l’âge de 81 ans, a-t-on appris auprès de ses collègues de l’école d’État du cinéma de Moscou (VGIK).

Agence France-Presse

« Je viens d’apprendre sa mort », a indiqué à l’AFP le réalisateur Vladimir Khotinenko, président du département des longs métrages de la VGIK. « On savait qu’il souffrait de la COVID-19, mais d’une forme légère, c’est absolument horrible et inattendu », a-t-il ajouté.

« Sa mort arrache un énorme morceau de notre culture commune », a résumé son collège Vladimir Khotinenko.

Dans un communiqué, les studios moscovites Mosfilm ont confirmé la mort du réalisateur des suites de la COVID-19. Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a regretté « une énorme perte pour notre cinéma et notre culture ».

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a précisé que le président russe Vladimir Poutine « exprime ses plus sincères condoléances ».

Né en 1939 à Bakou, en Azerbaïdjan soviétique, Vladimir Menchov a été acteur puis réalisateur, devenu mondialement connu grâce à son long métrage Moscou ne croit pas aux larmes qui lui a valu l’Oscar du meilleur film étranger en 1981, un des deux seuls remportés par l’Union soviétique.

Il était aussi adoré en Russie pour sa comédie Amour et pigeons, sortie en 1984 et qui est toujours l’une des plus regardées à la télévision russe. Vladimir Menchov, qui a réalisé une dizaine de films, enseignait la mise en scène à la VGIK.