La crise de la COVID-19 force les producteurs de No Time to Die (Mourir peut attendre) à reporter une fois de plus la sortie du film, cette fois le 8 octobre 2021, ont-ils annoncé. Le 25e opus officiel de la série James Bond, qui devait prendre l’affiche le 2 avril, sortira finalement 18 mois après la date initialement prévue.

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

Ce report, bien involontaire, alourdit encore le destin d’un film ayant déjà connu son lot de pépins. Déjà marqué par le retrait de Danny Boyle (Slumdog Millionaire), qui avait entraîné un report des dates de tournage et de sortie, le nouvel épisode de la franchise, réalisé par Cary Fukunaga (Sin Nombre, Beasts of No Nation), est ainsi repoussé une quatrième fois. Daniel Craig endosse le costard du plus célèbre agent de Sa Majesté pour une dernière fois, entouré de Rami Malek, Léa Seydoux, Ana De Armas, Christoph Waltz, Ben Whishaw et Ralph Fiennes.

Certaines publications spécialisées, parmi lesquelles Variety, ont récemment fait écho à des discussions qu’auraient eues les producteurs avec des plateformes de diffusion en ligne, mais celles-ci ne se seraient jamais rendues jusqu’à l’étape de la négociation.

Les amateurs de 007 devront une fois de plus s’armer de patience.