Dans une entrevue-vérité publiée mardi dans le New York Times, Ben Affleck a déclaré que son alcoolisme et son divorce avec Jennifer Garner en 2018 l’ont incité à abandonner la réalisation du prochain Batman.

Luc Boulanger Luc Boulanger
La Presse

« Les personnes compulsives, et j’en suis, tentent d’échapper à un profond mal de vivre. Elles essaient constamment de soulager leur inconfort ; dans l’alcool, le sexe, le jeu, la bouffe, etc. Mais au bout du compte, elles rendent leur vie plus misérable et s’enfoncent dans leur dépendance. Alors la souffrance les gruge, car c’est un cercle vicieux. C’est du moins mon expérience personnelle ».

Par chance, l’acteur deux fois oscarisé a été de l’avant avec d’autres projets. Comme The Way Back, son nouveau film qui sortira le 6 mars, et qui porte d’ailleurs sur la réhabilitation d’un entraîneur de basketball alcoolique. 

Lisez l’article du New York Times