Trois prix, dont deux au film Clebs d’Halima Ouardiri, ont été remis à des courts métrages québécois à l’occasion de la 35e édition du Festival international du film francophone (FIFF) de Namur en Belgique.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Lancé à la Berlinale où il avait aussi été récompensé, Clebs a remporté le prix du jury Coup de cœur international qui équivaut à la seconde place. Tourné dans un refuge pour chiens errants du Maroc, le court métrage témoigne de la monotonie des journées des animaux en attente d’adoption.

PHOTO FOURNIE PAR FIFF NAMUR

Une scène de Clebs.

Subtilement, le film fait aussi référence au destin de réfugiés africains qui tentent de gagner l’Europe, souvent au prix de leur vie.

Par ailleurs, le film de Mme Ouardiri a remporté le prix Marion-Hänsel dans la section Off du court du FIFF.

La comédienne Christine Beaulieu a de son côté remporté le prix de la meilleure interprétation pour le court métrage Un jour de fête de Philippe Arsenault.

La fiche de description du film du FIFF dit ceci à propos de ce court métrage : « Le jour de sa fête, une mère monoparentale tente d’amener de la lumière dans la vie de ses deux jeunes enfants, inventant un jeu qui consiste à partir à la conquête des recoins cachés de leur village en voiture. »

Le festival, en salles et en ligne, se déroule jusqu’au 9 octobre.