(Toronto) L’acteur canadien Ryan Reynolds a décidé de mettre son pouvoir de star hollywoodienne au service des communautés marginalisées et sous-représentées dans l’industrie du cinéma.

David Friend
La Presse canadienne

Le Vancouvérois que l’on a pu voir dans Deadpool a annoncé le projet du « Group Effort Initiative », qui veut recruter 10 à 20 personnes racisées ou appartenant à d’autres groupes sous-représentés dans le milieu afin de leur permettre de vivre une expérience professionnelle aux côtés de mentors aguerris sur le plateau de son prochain tournage.

« Faire un film, c’est un travail d’équipe », a déclaré Ryan Reynolds dans une vidéo mise en ligne vendredi sur les réseaux sociaux.

« Mais depuis beaucoup trop longtemps, cette équipe a systématiquement exclu les Noirs, les personnes racisées et un large éventail d’autres communautés marginalisées », a-t-il poursuivi.

Ryan Reynolds n’a pas révélé le titre de son prochain film, mais il a confirmé que, si la pandémie le permet, le tournage devrait débuter cet automne, en collaboration avec Netflix SkyDance.

« Ces recrues seront payées, logées et voyageront à mes frais », a annoncé l’acteur.

« Elles vont passer des jours sur le plateau à apprendre de professionnels, acquérant une expérience concrète qui pourrait ensuite leur permettre de décrocher un autre emploi et, on l’espère, si elles ne sont pas trop désillusionnées, à poursuivre une carrière dans l’industrie du cinéma », a-t-il poursuivi.

De l’avis de Ryan Reynolds, ce type de projet aurait dû être créé il y a longtemps et que les candidatures de tous âges seront prises en considération.

Le projet « Group Effort Initiative » fonctionnera comme une branche de la compagnie de production de l’acteur Maximum Effort.

Ryan Reynolds invite d’autres personnes ayant « les privilèges dont j’ai la chance de bénéficier » de s’associer au projet afin de renforcer la diversité et l’inclusivité dans l’industrie cinématographique.