Le documentaire Les Rose consacré à l’histoire de la famille des felquistes Paul et Jacques Rose ouvrira la 12e édition des Percéides, festival d’art et de cinéma présenté chaque été à Percé.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Le choix de ce festival n’est pas fortuit, car en 1969, un an avant les événements d’octobre 1970, les frères Rose et leur ami Francis Simard, ouvraient « La maison du pêcheur » à Percé, un lieu de rassemblement et d’éveil politique qui a à la fois attiré beaucoup de gens et irrité plusieurs autres dans le secteur.

Réalisé par Félix Rose, fils de Paul Rose, le film retrace l’histoire de la famille avant, pendant et après la Crise d’octobre 1970. Le jeune réalisateur de 33 ans en a aussi fait une démarche personnelle où il questionne les motivations de son père et son oncle Jacques à commettre des gestes graves ayant conduit à la mort tragique de Pierre Laporte.

« Nous sommes très honorés de présenter ce film marquant de l’histoire du Québec contemporain », indique, dans l’annonce de cette nouvelle, François Cormier, directeur général et artistique du festival.

Le film sera projeté en première mondiale le 14 août prochain au Ciné-Parc Paradiso de Petit Pabos dans la MRC du Rocher-Percé. Il est produit par Babel Films et l’Office national du film du Canada (ONF).

Les billets pour le film Les Rose seront mis en vente en ligne à partir de 13 h aujourd’hui sur le site du festival perceides.ca. Le reste de la programmation des Percéides sera annoncé le 3 août.

Quant au long métrage documentaire Les Rose, il prendra l’affiche le 21 août dans plusieurs salles au Québec.