(New York) Carl Reiner, auteur, acteur et réalisateur ingénieux et polyvalent qui avait fait ses débuts en tant que faire-valoir de Sid Caesar et qui s’est hissé à l’avant-scène de la comédie en tant que créateur du Dick Van Dyke Show, est décédé à l’âge de 98 ans.

Mike Stewart
Associated Press

Son assistante, Judy Nagy, a déclaré qu’il était mort lundi soir de causes naturelles à son domicile de Beverly Hills, en Californie.

Les plus jeunes l’ont connu dans les films Ocean de Steven Soderbergh, où il jouait le vieux Saul. On l’avait aussi vu bien avant dans The Russians Are Coming... et It’s a Mad, Mad, Mad, Mad World.

Carl Reiner avait lui-même réalisé une quinzaine de films, dont Oh, God !, avec George Burns et John Denver, All of Me, avec Steve Martin et Lily Tomlin, et Where’s Poppa ?.

Il était aussi particulièrement fier de ses livres, dont Enter Laughing, un roman autobiographique adapté plus tard au cinéma et sur Broadway, et My Anecdotal Life, ses mémoires publiées en 2003. Il a raconté 10 ans plus tard son enfance et son parcours créatif dans un autre bouquin, I Remember Me.

Mais les Américains se souviennent surtout de Carl Reiner pour The Dick Van Dyke Show, l’une des séries télévisées les plus populaires de tous les temps, modèle de comédie physique et d’esprit intemporel et bon enfant. Diffusée de 1961 à 1966, la série mettait en vedette Van Dyke en tant que scénariste de télévision travaillant pour un patron exigeant et excentrique (Reiner) et vivant avec sa femme (Mary Tyler Moore, dans son premier grand rôle à la télévision).

« L’émission Van Dyke est probablement la plus excitante de mes réalisations parce que c’était très, très personnel, déclarait Carl Reiner. Il s’agissait de moi et ma femme, vivant à New Rochelle (New York) et travaillant sur le spectacle de Sid Caesar. »

Carl Reiner est le père de l’acteur et réalisateur Rob Reiner (When Harry Met SallyMisery).