(Los Angeles) Une enquête a été ouverte pour déterminer dans quelles circonstances l’acteur américain Harrison Ford a traversé une piste d’atterrissage avec son avion en Californie au moment où un autre appareil décollait, ont annoncé mercredi les autorités.

Agence France-Presse

C’est la dernière en date des mésaventures aéronautiques de l’acteur âgé de 77 ans, mondialement connu pour ses interprétations des rôles d’Indiana Jones et de Han Solo dans Star Wars.

Lors du nouvel incident, survenu sur l’aéroport du comté de Los Angeles et qui n’a fait ni victimes ni dégâts, Harrison Ford a mal entendu ou mal interprété une instruction de la tour de contrôle.

La FAA, l’Administration fédérale de l’aviation, a déclaré qu’elle menait une enquête. « La FAA est en train d’enquêter sur un incident lors duquel le pilote d’un Aviat Husky a traversé en roulant la piste d’atterrissage [...] alors qu’un autre avion exécutait un touch-and-go », a indiqué mercredi la FAA dans une déclaration à l’AFP.

L’Aviat Husky est un petit avion biplace à hélice. Un touch-and-go est un exercice d’entraînement à la manœuvre d’atterrissage lors duquel le pilote pose brièvement son appareil sur la piste puis remet immédiatement les gaz pour redécoller.

Harrison Ford avait reçu l’ordre de s’arrêter pendant que l’autre avion effectuait cette manœuvre. Mais il a au contraire continué à avancer et a traversé la piste.

« Excusez-moi, Monsieur, j’ai compris juste le contraire. Je suis tout à fait désolé », a déclaré l’acteur, selon un enregistrement audio de la séquence.

Les deux avions se trouvaient à ce moment à environ 1,3 kilomètre de distance. « Il n’y a eu aucun danger de collision », ont affirmé à l’AFP des représentants de l’acteur.

En 2017, Harrison Ford avait échappé à une sanction après un incident survenu sur un autre aéroport du sud de la Californie.

Il avait par erreur posé son avion, également un Aviat Husky, non sur la piste d’atterrissage, mais sur un chemin de roulement, piste qui sert uniquement au roulage des appareils. Ce faisant, il était passé au-dessus d’un Boeing 737 qui avait à son bord 110 passagers et un équipage de six personnes.

Et deux ans plus tôt, en 2015, il avait effectué un atterrissage d’urgence avec un avion de collection datant de la Seconde Guerre mondiale en raison d’une panne de moteur. L’appareil avait percuté un arbre puis s’était écrasé sur un terrain de golf.

L’acteur s’était tiré de cet accident avec plusieurs fractures.