Après Plaire, aimer et courir vite, Christophe Honoré propose une comédie sur le couple très réussie, avec en son centre un personnage féminin fort.

Marc-André Lussier Marc-André Lussier
La Presse

N’ayant jamais eu comme valeur la fidélité sexuelle, Maria (Chiara Mastroianni), une femme mariée depuis 20 ans au même homme (Benjamin Biolay, lui-même ancien conjoint de l’actrice), s’installe dans une chambre d’hôtel située en face de l’appartement conjugal, histoire de réfléchir à la suite des choses.

Fuyant l’étude psychologique réaliste, le réalisateur des Chansons d’amour opte pour une allégorie fantaisiste dans laquelle les personnages peuvent se dédoubler, et où tous les témoins — notamment les amants de Maria — apparaissent.

Lancé au Festival de Cannes, où Chiara Mastroianni a obtenu le prix Un certain regard de la meilleure actrice, Chambre 212 n’a pas encore été repêché par un distributeur québécois.

Vendredi à 11 h 45 au cinéma Impérial.