Le réalisateur français Christophe Ruggia a été exclu, hier, de la Société des réalisateurs de films à la suite de la parution d’un article dans lequel la comédienne Adèle Haenel l’a accusé d’attouchements et de harcèlements commis à son endroit entre l’âge de 12 et 15 ans.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Dans une entrevue au média en ligne Mediapart, la comédienne a expliqué que tout a commencé en 2002 alors qu’elle tournait dans le film Les diables.

Ruggia l’aurait alors abordée à plusieurs reprises avec des attouchements et des baisers non sollicités. Ce dernier a réfuté ces allégations.

Il a néanmoins débranché ses comptes Facebook et Twitter, a indiqué le journal Le Monde.

> Lisez l'article du journal Le Monde

Adèle Haenel est l’une des deux vedettes du long métrage Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma qui, jeudi, ouvrira le 25festival Cinemania.