Le patron de l'alliance automobile franco-japonaise Renault-Nissan pense que le nombre total de voitures sur la planète va passer de 800 millions aujourd'hui à 1,2 milliard dans 10 ans, puis à 3 milliards vers 2050.

LA PRESSE

C'est ce que Carlos Ghosn a déclaré la semaine dernière lors d'une allocution devant un groupe d'intervenants du secteur automobile réunis au Technocentre Renault de Guyancourt, en France.

 

«L'automobile a un très bel avenir», a déclaré M. Ghosn, qui couvrait la réunion du pôle de compétitivité automobile Mov'eo. M. Ghosn estime que la prolifération de la voiture personnelle sera poussée par deux tendances très lourdes, la croissance démographique et «un taux d'équipement en constante progression».

 

«Il va y avoir une croissance colossale du parc automobile mondial d'ici 2050», a déclaré M. Ghosn, soulignant que presque toute cette progression viendra des régions en rapide croissance comme la Chine, l'Inde et l'Amérique latine. «Il y a une très forte demande des pays émergents et notre industrie va être essentiellement tirée par ces pays», a-t-il dit, en observant que la Chine était «déjà le premier marché (automobile) mondial» et continuera à l'être «dans les prochaines années».

 

M. Ghosn a cependant affirmé qu'il ne «s'agit pas d'abandonner nos bases». «Nos marchés traditionnels continueront à être importants, mais si nous voulons croître et faire partie de cette industrie dans l'avenir, nous avons intérêt à nous positionner très fortement dans (les) pays» émergents.

 

M. Ghosn a ainsi expliqué que Nissan est passé de 10 000 voitures vendues en Chine en 1999 à 800 000 ventes l'année dernière. «La Chine est en train de devenir le premier marché de Nissan alors qu'il y a 10 ans, c'était un marché inexistant. Aujourd'hui, c'est le premier en matière de rentabilité pour Nissan», a-t-il dit.

 

Ghosn a noté l'importance de produire dans ces pays avec un approvisionnement local: 99% des voitures vendues en Inde sont construites localement, 96% des voitures vendues en Chine sont faites dans le pays, et 87% pour le Brésil.