Source ID:378605; App Source:cedromItem

Rachid Badouri fait son cinéma au Maroc

Rachid Badouri a présenté son spectacle Rachid fait... (Photo: Ninon Pednault, La Presse)

Agrandir

Rachid Badouri a présenté son spectacle Rachid fait son cinéma devant près de 2000 personnes hier dans le cadre du Marrakech du rire.

Photo: Ninon Pednault, La Presse

(Marrakech) Ils étaient près de 2000 à s'être déplacés hier soir au Palais Badii de Marrakech pour applaudir Rachid Badouri, soit l'équivalent du nombre de spectateurs qui viendront le voir le 21 septembre prochain à l'Olympia de Paris. L'humoriste québécois d'origine marocaine était venu tout spécialement de Montréal accompagné du «clan Badouri» pour présenter Rachid fait son cinéma au public du Marrakech du rire.

«Mes soeurs et leurs maris sont venus me rejoindre, tout comme ma nièce. Ma femme et mon père sont bien sûr avec moi, tout comme mon gérant Steve, qui fait partie de la famille! On a commencé ça ensemble en 2005 et ils sont tous avec moi encore aujourd'hui!», lance Rachid dans sa loge, tout juste sorti de scène.

Retardé à cause d'un trop grand nombre de spectateurs devant passer par le périmètre de sécurité mis en place par la police marocaine, le spectacle a donc affiché complet, comptant des invités de marque comme Jamel Debbouze, mais aussi Michel Druker, venus assister au spectacle. Ce dernier a d'ailleurs exprimé son admiration pour le travail de l'humoriste québécois.

Rachid avait l'an dernier fait ses premiers pas au Marrakech du rire dans une petite salle de 500 personnes. Cette année, il s'est vu offrir la magnifique scène du Palais Badii, où se déroulera demain soir le grand gala de clôture du festival Marrakech du rire.

«C'était très émouvant et en même temps moins que l'année dernière, où on ne pensait qu'à ma mère. Ce soir, je lui ai dédié ce spectacle, mais cette fois, c'était plus comme un gros party où j'ai pété les plombs: au lieu d'inviter 15 personnes, j'en ai invité 2000!», s'exclame Rachid qui en a profité pour partager ce moment avec son père, Mohammed Badouri, et sa petite nièce Camelia qu'il a fait monter sur scène à la fin du spectacle.

Parmi les spectateurs, de nombreux Marocains et touristes de l'Hexagone qui ont découvert Rachid au cours des derniers mois grâce à ses multiples apparitions à la télévision française. La Presse a également rencontré des Québécois de passage à Marrakech qui n'ont pas manqué de venir voir leur humoriste québécois préféré. Ils n'ont pas été déçus puisque celui-ci leur a rendu hommage à de nombreuses reprises avec humour au cours de son spectacle adapté au public marocain.

«Le ghetto arabe à Montréal, c'est moi! J'étais le seul brun à l'école. Quand les Québécois m'ont vu, ils m'ont encerclé en disant: «Va chercher le filet à papillons», a lancé d'entrée de jeu Rachid Badouri, gardant son accent québécois tout en faisant un rapide survol des expressions typiques de la Belle Province.

Prêt pour Paris

Rachid Badouri poursuivra sa conquête de la francophonie le 21 septembre prochain à l'Olympia de Paris. «Les six soirs à la Cigale m'ont permis de bien me roder avant l'Olympia. On est vraiment prêts», dit-il. «Ce n'est que le début! Rachid a tellement une grande vision et une belle ambition! Je suis très fier de lui!», conclut son gérant, Steve Rasier.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer