La controverse sur une des blagues cinglantes de Guillaume Wagner, qui visait la chanteuse Marie-Élaine Thibert, n'a pas eu d'effet sur la popularité de l'humoriste.

Mis à jour le 26 oct. 2012
Éric Clément LA PRESSE

Depuis une semaine, le nombre de fans de sa page Facebook est passé de 26 000 à 31 000. Aucun effet non plus sur la vente de billets de son spectacle Cinglant, qu'il présente actuellement et qui se poursuivra en 2013 dans une trentaine de villes au Québec, assure son producteur Avanti.

Avec une campagne de promotion très dynamique sur l'internet depuis un an, l'humoriste de la relève a déjà vendu quelque 15 000 billets. «Pour un premier one man show, c'est quand même pas mal», estime son agent, Michel Grenier. Dix soirs sont déjà complets au Québec, notamment les deux spectacles supplémentaires que Guillaume Wagner doit présenter au Théâtre St-Denis en mars.

Deux nouvelles dates ont donc été ajoutées à Montréal, soit les 25 et 26 octobre 2013.