L'auteur et scénariste Alexandre Laferrière (Début et fin d'un espresso, Triptyque) fait paraître ces jours-ci un nouveau texte aux Éditions Rodrigol. Intitulée Chéris, la plaquette jette un regard sur les mouvements intérieurs d'un couple en accentuant, à la façon d'un exercice d'un style, les contrastes.

Jade Bérubé LA PRESSE

C'est que le regard du lecteur frappe le sujet de l'extérieur de par la distance froide qu'impose le narrateur mais aussi de par l'apport de quelques témoins secondaires. Or, il plonge pourtant dans l'intériorité des deux protagonistes muets, décrivant habilement leurs émois en alternance. Les fragments se suivent, différents dans leur approche, semblables dans le sentiment, offrant tel un miroir brisé le reflet étonnant de l'amour partagé.

 

En imposant une césure à mi-chemin - une rupture amoureuse - l'auteur offre également au lecteur la possibilité d'observer les traces de l'amour de l' «avant» et de l'«après», soulignant les détails du quotidien, inscrivant l'importance du premier rendez-vous, là où le bonheur et le malheur, encore une fois de pair, se sont emmêlés pour la première fois. Par petites touches impressionnistes, Laferrière livre ici un texte fort touchant truffé d'inventives métaphores pour aborder avec poésie la santé mentale et la difficulté d'aimer...

Chéris

Alexandre Laferrière

Éditions Rodrigol

62 pages, 15,00$

*** 1/2