Les finalistes au Prix TD de littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse, qui couronne la meilleure œuvre pour enfants de langue française, sont maintenant connus.

Marie Allard Marie Allard
La Presse

Il s’agit d’Anatole qui ne séchait jamais de Stéphanie Boulay et Agathe Bray-Bourret chez Fonfon, de Moi, c’est tantale d’André Marois et Julien Castanié chez Isatis, de Jules et Jim, frères d’armes, de Jacques Goldstyn chez Bayard, de Nos héroïnes d’Anaïs Barbeau-Lavalalette et Mathilde Cinq-Mars chez Marchand de feuilles et de Qui va bercer Zoé ? d’Andrée Poulin et Mathieu Lampron chez Les 400 coups.

Le livre lauréat se distinguera par la qualité de son texte et de ses illustrations, en tenant compte de son « apport global à la littérature jeunesse canadienne », selon les organisateurs du concours. Le Prix TD sera remis le 7 novembre, à Montréal.