Grosse année pour les Prix littéraires du Gouverneur général : afin de reprendre le retard pris l’an dernier en raison de la pandémie, il y aura deux remises cette année. En publiant la liste des finalistes pour l’année 2020, le Conseil des arts précise que les lauréats seront annoncés le 1er juin, alors que le « déroulement normal » sera comblé avec les dévoilements successifs des finalistes et des gagnants de 2021 à l’automne.

Alexandre Vigneault Alexandre Vigneault
La Presse

Le sprint a débuté avec la publication, mardi, de la longue liste des 70 œuvres finalistes pour l’un des sept prix remis dans chacune des langues officielles et leurs auteurs. En français, la catégorie « Romans et nouvelles » est entièrement féminine avec Naomi Fontaine (Shuni), Marie-Pier Lafontaine (Chienne), Jennifer Bélanger (Menthol), Sophie Létourneau (Chasse à l’homme) et Marie-Ève Lacasse (Autobiographie de l’étranger).

Olivier Choinière (Zoé) et Suzie Bastien (Sucré Seize [Huit filles]) font partie des finalistes en théâtre. En poésie, des auteurs à la carrière longue comme Hugues Corriveau, Paul Bélanger et Martine Audet se retrouvent en lice auprès de poètes plus jeunes comme Louis-Karl Picard-Sioui et Symon Henry.

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Stanley Péan

L’écrivain et animateur Stanley Péan est nommé dans la catégorie essai pour De préférence la nuit, qui s’intéresse aux discours sur le jazz. Dans les catégories jeunesse, signalons les sélections de Mimose & Sam : Mission hibernation, de Cathon, Pet et répète : la véritable histoire, de Katia Canciani et Guillaume Perreault, Rap pour violoncelle seul, de Maryse Pagé, Cicatrices, de Camille Bouchard, et copine et Copine, de Kim Nunès, Marie-Chantal Perron, Tammy Verge et Amélie Dubois.

Du côté anglophone, des romans de Michelle Good (Five Little Indians), Thomas King (Indians on Vacation) et Leanne Betasamosake Simpson (Noopiming : The Cure for White Ladies) font partie des œuvres finalistes.

Les traductions vers l’anglais des écrits de Matthieu Simard (Ici, ailleurs par Pablo Strauss), Pascal Brullemans (Vipérine et Petite sorcière par Alexis Diamond), Bertrand Laverdure (La chambre Neptune par Oana Avasilichioaei) et Andrée A. Michaud (Routes secondaires par J. C. Sutcliffe) font aussi partie des œuvres retenues.

Les lauréats pour la portion 2020 seront annoncés le 1er juin. Les Prix littéraires du Gouverneur général, administrés par le Conseil des arts du Canada, remettent 25 000 $ au gagnant de chaque catégorie.